Recherche...

ACCOR désire développer la sous-traitance au STPA

A juin 2015 le réseau AccorHotels en France était constitué de 1 582 hôtels (plus de 142 000 chambres). Pour échanger sur la politique de sous-traitance du groupe envers le secteur, nous sommes allés interviewer Caroline de Andrade, la responsable de la Mission handicap pour AccorHotels. 

ACCOR désire développer la sous-traitance au STPALe Novotel Belfort a recours pour des prestations de blanchisserie auprès de l’UNAP.

Quelle est la politique handicap du groupe AccorHotels et son axe de développement ?

Nous en sommes à notre 4e accord de groupe sur le handicap. Cet accord a été validé par la DIRECCTE au mois de septembre, il court de 2015 jusqu'à fin 2017. Nous y avons posé 5 axes de travail : l'intégration, la formation, le maintien dans l'emploi, le recours au service du secteur adapté et protégé et la sensibilisation à travers notre communication interne.

Pouvez-vous nous préciser votre politique de sous-traitance par rapport à la blanchisserie ?

A propos de cette activité nous avons un partenariat depuis 10 ans avec un établissement et service d'aide par le  travail, "l'UNAP", pour les établissements situés en Franche Comté ainsi que pour les hôtels franchisés. Le marché de la blanchisserie représente 114 millions d'Euro de chiffre d'affaires en France. Pour notre sous-traitance avec les structures du secteur protégé, nous travaillons actuellement avec quatre de ces établissements dont l'UNAP de Pontarlier, notre chiffre d'affaires avec ce secteur se monte à 700 000 €.

Rencontrez-vous des difficultés sur la mise en place de votre politique handicap ou de la politique achats ?

Nous n'avons pas de difficulté particulière puisque notre mission handicap existe depuis 20 ans. Par contre par rapport à la politique des achats, c'est un peu plus difficile. Nous n'avons pas encore suffisamment identifié de secteurs qui pourraient concerner les métiers de l'hôtellerie. Nous aimerions développer davantage notre politique de sous-traitance et c'est la raison pour laquelle nous nous sommes réunis avec le Réseau Gesat récemment.

A ce jour, les secteurs pour lesquels le groupe AccorHotels sous-traite sont les espaces verts, l'impression, le recyclage informatique et la blanchisserie mais nous pensons que d'autres activités de sous-traitance devraient nous intéresser. Des activités qui pourraient concerner notre siège par exemple, je me réfère à des agences de communication, à des établissements proposant de l'événementiel, à l'activité traiteur ou bien faire appel à une entreprise proposant des massages pour répondre à notre politique du bien-être au travail. Nous pourrions aussi développer la partie restauration, une activité pour laquelle des projets en devenir sont à l'étude. Nous attendons à ce sujet, que le Réseau Gesat nous aide à développer et à finaliser ces objectifs de partenariat liés à la restauration.



HAUT