Recherche...

Association des Directeurs d’ESAT et d’EA de Franche Comté - LAUREAT TROPHEE COOPERATION 2011

7 mousquetaires en Franche-Comté

« Tous pour un, un pour tous... » La devise des Mousquetaires pourrait servir d'adage aux 7 directeurs d'Esat et d'EA de Franche-Comté qui ont reçu le Trophée Coopération HandiResponsables pour une initiative qui était une première... mais sûrement pas la dernière !

Association des Directeurs d’ESAT et d’EA de Franche Comté - LAUREAT TROPHEE COOPERATION 2011Remise du Trophée Coopération - 8 Décembre 2011



Des espaces verts à la matière grise

Il est sans doute fini le temps où chaque Esat ou chaque EA pouvait, comme s'il vivait sur une île déserte, tracer sa voie sans se soucier de ses homologues. C'est la leçon que donne l'association franc-comtoise des directeurs d'Esat et d'EA, avec l'opération qu'ils ont réalisée l'an dernier pour le Crédit agricole de leur région. Une grosse opération qui a mobilisé durant huit mois sept établissements : les Adapei de Haute-Saône, du Territoire de Belfort, du Pays de Montbéliard, de Besançon, de Pontarlier, l’APEI de Lons-le-Saulnier et ETP Synergie à Dole. Gilles Grosperrin, directeur délégué d'Adapei Services situé à Besançon raconte : « C'est dans le cadre d'une action pour mieux faire connaître le secteur protégé et adapté que notre association de directeurs a rencontré le Crédit agricole. Celui-ci faisait déjà appel au secteur, par exemple pour l'entretien de ses espaces verts... Mais il n'imaginait pas que des travailleurs handicapés puissent prendre en charge un travail plus complexe du tertiaire. » C'est pourtant ce qui va se faire à la suite de cette rencontre.

Réponse collective

Le Crédit agricole vient de mettre en place un nouvel outil informatique et il va devoir récupérer dans 55 agences éparpillées aux quatre coin de la région quelques 327 182 dossiers de clients, en extraire des formulaires de procuration (jusqu'à une quinzaine de types différents) qu'il faut photocopier puis stocker d'un côté pour déposer le reste du dossier d'un autre. Un travail titanesque qui demande rigueur, confidentialité, précision et où l'on ne peut pas avoir droit à l'erreur. L'intelligence des Esat est de proposer une réponse collective à cette demande. Comme il lui arrive souvent, l'association des directeurs répercute l'information au sein de son réseau qui regroupe tous les directeurs de la région (une vingtaine). Six répondent présents, dont l'Adapei de Montbéliard qui dispose d'une solide expérience dans les processus de production industrielle qu'elle propose de transférer à cette opération. Le suivi, la traçabilité et la normalisation du processus de travail sont présentés au client qui les fait auditer avant qu'ils ne soient appliqués dans les établissements. « Nous avions besoin d'avoir des établissements sur toute la région pour couvrir vraiment toute la zone géographique concernée. Comme il y avait un trou sur notre carte nous avons sollicité un septième Esat qui n'avait pas réagi tout de suite. Et c'est donc à 7 établissements que nous avons réalisé cette opération. »

Adaptation

« Chacun aurait certes pu répondre seul à l'appel d'offres... mais il n'est pas sûr qu'il aurait décroché le marché. En effet, en couvrant toute la zone géographique, nous étions au plus proche des 55 caisses où il a fallu aller récupérer tous les dossiers. Ceci nous a permis de faire le travail à un coût moins élevé que s'il avait fallu sillonner 4 départements pour tout ramener dans un seul établissement ! » Gilles Grosperrin relève ainsi un des facteurs clé de son succès : l'adaptation à la demande du client, en l'occurrence ici à son entité géographique. Et pour cela, la coopération entre structures est indispensable. En pourparlers avec la Caisse d'Epargne de Bourgogne-Franche-Comté, l'association devra peut-être demain trouver de nouveaux Esat partenaires dans sa région voisine : « S'adapter, c'est parler à la même dimension que le client. »

Un trophée qui va avoir de l'effet

Le trophée HandiResponsable reçu par l'association n'est pas qu'une reconnaissance du travail réalisé. Pour le directeur délégué d'Adapei Services à Besançon, il va servir concrètement pour développer la communication des Esat/Ea franc-comtois, et ce à destination de trois types de publics : « Auprès de nos salariés d'abord, qui seront d'autant plus motivés de voir ainsi reconnu le sens de leur travail ; auprès des administrateurs de nos associations ensuite, souvent des parents de travailleurs handicapés qui ont parfois un peu de mal à appréhender les évolutions du secteur et vis-à-vis desquels nous devons expliquer le bien-fondé de partenariats extérieurs ; auprès de nos clients et nos prospects enfin, qui seront d'autant plus sensibilisés à nos capacités qu'elles auront été ainsi validées au niveau national ! »

En savoir plus :

Voir le site de l’association des directeurs ESAT/EA de Franche-Comté : www.esat-ea-franchecomte.fr

Lire l'article sur l'Adapei de Montbéliard



HAUT