Recherche...

Benoit HAMON, ministre délégué à l’économie sociale et solidaire (ESS) visite BRETAGNE ATELIERS

Après avoir inauguré en début d’après-midi, ce lundi, la Maison de l’économie sociale et solidaire, le ministre de l’ESS, Benoit HAMON, entouré d’élus et du préfet de région Mr CADOT, a visité Bretagne Ateliers, l’une des plus importantes Entreprises Adaptées françaises, spécialisée dans la sous-traitance industrielle.

Benoit HAMON, ministre délégué à l’économie sociale et solidaire (ESS) visite BRETAGNE ATELIERS

Experte et créative depuis plus de 35 ans sur le champ social et industriel, l’entreprise adaptée Bretagne Ateliers, en tant qu’acteur de l’économie sociale et solidaire, a été retenue pour clore la journée Bretonne du ministre.
La visite du site de la Touche Tizon, situé à Noyal Châtillon sur Seiche a permis au ministre de découvrir les activités automobiles de l’entreprise qui, aujourd’hui, fruit de sa diversification, ne représentent plus que 57% de son Chiffre d’affaires 2012.
Le savoir-faire et l’expertise acquise par les salariés dans ce secteur exigeant, permettent à l’entreprise adaptée de capter de nouveaux marchés et de limiter ainsi sa dépendance.
Mr Hamon a salué le professionnalisme des salariés de Bretagne Ateliers, soulignant qu’une telle visite faisait tomber les idées reçues sur le handicap.
En 2013, Bretagne Ateliers doit poursuivre son développement dans les secteurs ferroviaires et tertiaires (où elle propose notamment des activités de dématérialisation de documents et d’impression numérique) et accélérer sa diversification en proposant ses compétences au secteur aéronautique.
L’entreprise doit donc continuer de se doter de moyens financiers renforcés pour pouvoir investir. Après son émission de titres associatifs en 2011 et l’obtention d’un prêt participatif dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, Bretagne Ateliers poursuit sa démarche de recherche de financements solidaires.
Les échanges avec le ministre, suite à la visite ont permis à l’entreprise adaptée d’aborder différents points : Comment développer de nouvelles activités auprès de grands comptes, alléger les modalités des financements solidaires, élargir le champ du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) aux entreprises de l’ESS, étudier la fiscalité des titres associatifs ?…
Autant de sujets qui touchent Bretagne Ateliers mais plus largement l’ensemble des entreprises de l’économie sociale et solidaire.


Les établissements concernés

HAUT