Recherche...

Conclusions de l’étude sur l’activité blanchisserie en ESAT/EA

En octobre 2015, le Réseau Gesat avait lancé une importante étude sur l’opportunité de créer une filière blanchisserie au sein du secteur du travail protégé et adapté.

Conclusions de l’étude sur l’activité blanchisserie en ESAT/EA

Cette étude, menée en partenariat avec l’association Alter’Actions sur près de trois mois, a permis de dresser un état des lieux de l’activité blanchisserie au sein des ESAT et EA. En diffusant deux questionnaires, l’un à destination de donneurs d’ordres et l’autre à l’ensemble des ESAT et EA, l’objectif était de confronter la demande à l’offre actuelle dans ce secteur afin d’établir si des logiques de mutualisation étaient envisageables.

L’étude menée a ainsi fait apparaître qu’une majorité d’ESAT et d’EA éprouve des difficultés à répondre à toutes les demandes alors que plus de 80% de ces structures n’ont pas atteint leur capacité maximale de traitement du linge. Deux raisons sont principalement évoquées pour expliquer l’impossibilité de se saisir de certains marchés : un trop grand volume de linge à traiter et le positionnement géographique du marché (lieu de livraison trop éloigné ou appel d’offre très étendu). Ce sont les mêmes raisons pour lesquels certains donneurs d’ordres sont réticents à confier des prestations de blanchisserie au secteur du travail protégé et adapté.

Ces enseignements permettent clairement d’envisager une collaboration plus étroite entre ESAT et EA blanchisseurs notamment afin de mutualiser certains de leurs moyens pour mieux répondre aux attentes de leurs clients. Un plan d’actions va être formalisé à court terme afin de favoriser la création d’un réseau qui pourra prendre la forme d’une marque collective et/ou d’une filière métier.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter : celine.dacy@reseau-gesat.com ou vincent.decroocq@reseau-gesat.com



HAUT