Recherche...

Entreprise Adaptée Printerre : pionnière dans le STPA du recyclage et du reconditionnement de cartouches laser

Printerre EA s’inscrit parmi les pionniers du recyclage et du reconditionnement de cartouches laser au sein du secteur du travail protégé et adapté. Printerre EA  est engagée dans une démarche de haute qualité et de production française.

Laurent Berthuel, Responsable administratif et financier et Arthur Lari, chargé de développement nous présentent leur structure.

Entreprise Adaptée Printerre : pionnière dans le STPA du recyclage et du reconditionnement de cartouches laser

Comment avez-vous décidé de créer une activité de recyclage de cartouches laser ?

Arthur Lari : L'idée est venue de mes collaborateurs, dont le métier était auparavant de reconditionner des imprimantes. Ils ont voulu commencer à produire en France en créant une entreprise adaptée.

De nos jours, la durée de vie des produits est de plus en plus courte. Cela accélère le rythme de consommation. Pour contourner ce phénomène et conserver l’homogénéité des parcs d’imprimantes, nous remettons en circuit les modèles précédents. C’est une démarche écologique et économique.

Quelles prestations proposez-vous ?

Laurent Berthuel : Nous sommes une société de re-manufacturation de toner. Nous récupérons des toners issus des déchets d'entreprises. Parmi ces équipements, une petite partie est collectée directement chez nos clients. Nous récupérons la plupart des toners chez des collecteurs, qui nous vendent ces cartouches d'encre déjà triées et déjà sélectionnées. Ensuite, nous réalisons tout le processus de re-manufacturation : c'est un processus qui demande beaucoup de main d'œuvre, qui est long, qui est minutieux. Nous prenons les cartouches vides, nous les nettoyons, nous changeons les composants usés et nous les remplaçons par de nouveaux composants. J'insiste bien sur le fait que nous ne travaillons qu'avec des fournisseurs de composants de haute qualité. Ensuite, les cartouches sont réassemblées, remplies à nouveau et testées une par une afin de s'assurer de la qualité d'impression de la cartouche. Nous changeons toutes les pièces d'usure dans ces toners, nous les pesons et nous les testons un à un.

Pour vous donner une idée, vous pouvez regarder les vidéos que nous avons mises sur Youtube en cliquant ici.

Arthur Lari :Nous avons un commercial dédié dans chacune des régions en France. Les produits que nous proposons s’adressent aux entreprises qui restent fidèles à la marque du constructeur et nous leur apportons 30% d’économie. On ne peut pas comparer aujourd'hui nos prestations avec une production délocalisée : une production délocalisée est moins coûteuse, mais ce n'est pas du tout le même produit, nous n'avons ni le même cahier des charges, ni la même qualité.

Quel est le bilan écologique de votre activité ?

Arthur Lari : Chaque fois que vous faites reconditionner un tonner par Printerre, vous évitez de produire 1,5 kilos de déchets supplémentaires.

Quels sont vos projets de développement ?

Arthur Lari : Notre but, c'est de créer de l'emploi. Nous sommes actuellement 16 personnes dans l'atelier sur la fabrication de cartouches, et nous souhaitons recruter davantage de techniciens reconnus travailleurs handicapés.


Les établissements concernés

HAUT