Gesat Rhône-Alpes : des entreprises s'engagent

depuis le jeudi 26 avril 2012

Afin de jouer davantage la carte de la proximité, le Conseil d’Administration du Gesat, réunissant professionnels du secteur et représentants des entreprises a décidé en 2011 de décliner progressivement ses services en région. Après Lille, un nouveau pas dans cette direction est fait en Rhône-Alpes en s’appuyant sur l’expertise des permanents du collectif départemental du secteur protégé et adapté, le CTPEA. Ainsi, apparaît la déclinaison régionale de l’offre du Réseau Gesat, à savoir l’accompagnement dans l’atteinte de leurs objectifs de recrutement indirect, des entreprises ayant leur siège social ou une forte implantation dans cette région. Le Comité de pilotage des entreprises partenaires du GESAT Rhône-Alpes sera officiellement inauguré le Jeudi 26 avril prochain.

Parmi les premières entreprises à bénéficier de cette expertise et à soutenir activement ce projet, trois leaders internationaux dans leurs domaines respectifs ayant l’ambition d’agir à partir de leur implantation locale : l'entreprise de transports TNT Express France, le gestionnaires d’espaces et d’événementiels GL events et l’entreprise internationale d’ingénierie Alstom-Grid

Emmanuelle Coratti, directrice du développement durable à GL events et Florence Martinez Flores, chargée de développement des ressources humaines à Alstom Grid, ont bien voulu répondre à nos questions

Vos deux entreprises ont rejoint le Club partenaire du Gesat Rhône-Alpes. Comment en êtes-vous arrivés à cette décision ?

Emmanuelle Coratti (GL Events) : Pour notre part, GL events est engagé depuis trois ans dans une démarche de développement durable dans lequel le volet social comprend un engagement sur la diversité (nous sommes du reste signataire de la charte de la diversité). Dans le cadre de notre politique handicap, nous nous sommes engagés à atteindre des objectifs concrets de recrutement et de maintien dans l'emploi de personnes en situation de handicap. En tant qu’entreprise citoyenne, nous souhaitons également développer l'achat au secteur protégé et adapté et c'est pourquoi nous nous sommes tournés vers la solution Gesat. Ce qui nous intéresse dans ce domaine c'est la logique transversale du dispositif qui recoupe la nôtre, puisque cette problématique touche à la fois les ressources humaines et la politique achat de l'entreprise, et en particulier l'achat responsable. Nos différents sites avaient des démarches individuelles en la matière et nous voulions instituer une démarche plus coordonnée et générale. En rejoignant le Gesat régional nous nous donnons un cadre et des outils pour partager et intégrer de bonnes pratiques.

Florence Martinez Flores (Alstom Grid) : La rencontre avec le Réseau Gesat s'est faite pour nous de manière progressive. Nous avons signé un accord triennal sur le handicap en mai 2011 qui faisait suite à un premier accord précédent. Cet accord est un vrai engagement qui n'affirme pas seulement des principes. Il y a un budget dédié aux actions prévues et, parmi elles, le développement de la sous-traitance au secteur protégé.

Pour cela, la déclinaison Gesat au niveau régional est un vrai atout, leur méthodologie, depuis le diagnostic jusqu’au plan d’action, est professionnelle et de fait rassurante. Cela nous permet également d’avoir une traçabilité à présenter devant nos comités de direction.

La dimension locale vous paraît importante ?

Florence Martinez Flores : Oui, tout à fait. Dans une relation partenariale avec un fournisseur, quel qu'il soit, on a besoin d'une relation de proximité et de confiance. Avec le milieu protégé, qui est un milieu particulier et méconnu, il est d’autant plus pertinent d’avoir un suivi régulier pendant la période de découverte pour construire  des partenariats durables.  Ainsi, travailler en local est rassurant pour nos responsables achats.

Qu'attendez-vous plus particulièrement de cette offre Gesat élargie?

Emmanuelle Corrati : D'abord et avant tout, des échanges de bonnes pratiques. Nous sommes intéressés à cette offre pour bénéficier des retours d'expériences d'entreprises plus avancées que nous en ce domaine et éviter ainsi des erreurs que nous pourrions commettre ! Par ailleurs nous travaillons déjà avec le secteur protégé, par exemple pour des mises sous pli, des mailings, du tri et de l'entretien de matériels... Mais un de nos souhaits est de mieux connaître l'ensemble des possibilités du secteur. Ainsi, nous faisons actuellement un test avec un traiteur, mais nous savons qu'il y a sûrement beaucoup d'autres choses possibles à plus haute valeur ajoutée. Connaître l'ensemble des métiers du secteur, en imaginer de différents, voilà ce que nous attendons aussi de notre collaboration avec le Gesat Rhône-Alpes. Ce qui a motivé notre convention avec le Gesat c'est aussi une recherche d'expertise (par exemple en vue de la formation de nos équipes) et l'accès à une base de données exhaustive, qualifiée et organisée du secteur protégé et adapté.

Florence Martinez Flores : Pour nous aussi il y a un enjeu à travailler sur des activités nouvelles à développer avec le secteur protégé et adapté. Par exemple, nous réfléchissons à un projet novateur de conciergerie. L’offre de service du Gesat est un outil idéal pour identifier de possibles manques et trouver les solutions : comment identifier les meilleurs interlocuteurs, les meilleures ressources ? Il s'agit aussi de partager au sein du Club Partenaires (Comité de pilotage des entreprises partenaires) des expériences entre entreprises. « En interne, nous souhaitons proposer à notre service achat un outil unique, à dimension nationale et pouvant s’intégrer dans le processus de travail. »

Et le fait de vous retrouver avec d'autres entreprises aux activités très différentes ?

Emmanuelle Corrati : Ça, au contraire c'est plutôt avantageux. On se retrouve hors contexte concurrentiel, on n'a pas à « se méfier » entre nous, et ce climat est très favorable en termes d'innovation. Nous rencontrons des gens qui sont dans d'autres métiers, dans d'autres cadres, ça ouvre les perspectives, c'est très enrichissant ! Ça donne l'opportunité de pouvoir échanger avec des secteurs plus avancés, plus matures sur tel ou tel aspect et, pour nous, c'est une vraie richesse.

L'inauguration de l'antenne Rhône-Alpes aura lieu le 26 avril 2012, dès 9h30, dans les locaux de Logica au 49 rue des Docks - 69009 Lyon.

Téléchargez le programme


Voir aussi ...
Quand la « philosophie Gesat » essaime en région
Quand la « philosophie Gesat » essaime en région

Un GIE qui se transforme en association et s'associe au Gesat pour jouer une carte régionale : c'est le choix du CTPEA en Rhône-Alpes. http://www.ctpea.org

[ lire la suite ]

HAUT