Recherche...

La collaboration avec les ESAT/EA au cœur de la stratégie handicap de Edenred

Edenred, inventeur du Ticket Restaurant® et leader mondial du service prépayé aux entreprises, met aujourd’hui en place son second Accord Handicap, en capitalisant sur les réussites du premier lancé sur la période 2012-2014. La collaboration avec les EA et les ESAT, appuyée notamment sur son partenariat avec le Réseau Gesat, sera une pierre angulaire de la nouvelle stratégie de l’entreprise qui se veut résolument « handi-accueillante ». Explications de Marion Klemm, responsable de la mission Handicap du groupe Edenred.

La collaboration avec les ESAT/EA au cœur de la stratégie handicap de Edenred

Dans quelle stratégie d’entreprise s’inscrit l’accord Edenred/Gesat ?

« Nous avons signé notre premier Accord Handicap en 2012, deux ans après la naissance de la société, issue de la scission du groupe d’hôtellerie Accor. C’était une prise de position rapide, preuve de la volonté de l’entreprise de s’engager sincèrement et avec vigueur dans une stratégie d’accueil des personnes en situation de handicap. Pendant ces trois premières années, nous avons particulièrement investi le champ de la sensibilisation et de la communication interne. En effet, nous avions rapidement détecté, avec l’aide de notre médecine du travail, les réticences des personnes concernées à déclarer leur handicap à leur employeur. Nos efforts commencent à porter leurs fruits puisque six collaborateurs, en interne, ont adhéré à la démarche et déclaré leur situation de handicap. Parallèlement, depuis un an, nous avons également mis en place en partenariat avec le Réseau Gesat, des réunions d’informations et d’échanges à destination des acheteurs et du service marketing pour leur faire connaître les établissements du secteur adapté et protégé ».

Vous venez de signer avec l’ensemble des élus, un second Accord Handicap. Sur quels points mettrez-vous l’accent ces trois prochaines années ?

« Le dossier de ce second Accord est effectivement en cours d’agrément par la DIRRECTE. Nous allons d’abord poursuivre nos efforts de recrutement afin d’atteindre un total de huit embauches, dont trois en CDI. Ce n’est pas une tâche aisée, car la marque employeur Edenred est encore jeune. Dans les forums de recrutement ou dans le cadre des partenariats que nous instaurons, nous avons affaire à une forte concurrence, de la part de groupes plus importants – Edenred compte 850 collaborateurs - qui peuvent s’appuyer sur une notoriété bien plus ancienne. Notre autre objectif va être le développement du recours aux établissements représentés par le Réseau Gesat ».

Quelle forme va prendre cette collaboration avec le secteur du travail protégé et adapté ?

« Nous allons poursuivre les actions déjà engagées. Nos services marketing et communication interne ont déjà commencé à travailler avec ces établissements, par exemple pour la réalisation d’un magazine interne, la fabrication de goodies, de flyers, etc. Grâce à ces initiatives, Edenred a multiplié par trois les unités bénéficiaires durant ce premier Accord Handicap. Nous souhaitons désormais que la démarche s’étende vers d’autres services. Nous allons à leur rencontre en leur expliquant : le marketing l’a fait, pourquoi pas vous ? Par ailleurs, trois ESAT acteurs de la blanchisserie font désormais partie des affiliés de notre réseau Ticket CleanWay®, une offre que nous avons développée sur le modèle Ticket Restaurant® pour proposer des solutions de nettoyage aux collaborateurs d’entreprises qui doivent travailler en uniforme. Ces trois premières adhésions concernent l’ESAT du Père Lachaise, l’ACTP et la Blanchisserie de la Sarre et nous souhaitons à terme les développer avec le soutien de la filière blanchisserie du Réseau Gesat et l’affiliation de l’ensemble des ESAT et des EA travaillant dans la blanchisserie ».

Un engagement qui s’enracine donc ?

« Absolument, d’ailleurs l’accord de partenariat passé avec le Réseau Gesat démontre bien notre volonté d’établir des liens solides avec l’ensemble des établissements du secteur du travail protégé et adapté. Au quotidien, nous avons pris le parti de proposer un clin d’œil Handi pour quasiment chaque animation interne. Ces petites touches de sensibilisation nous aident à faire évoluer les mentalités et témoignent de notre volonté d’être une entreprise ouverte et handi-accueillante ».



HAUT