Recherche...

Le Réseau Gesat lance une étude de faisabilité pour la création d'une filière "blanchisserie"

Cette étude de faisabilité permettra de dresser un état des lieux des attentes des donneurs d’ordre publics et privés, et de les confronter avec l’offre actuelle des ESAT et des EA.

On recense aujourd’hui près de 500 ESAT et EA en France ayant une activité touchant à la blanchisserie (industrielle ou non, pressing…). Malgré un excellent maillage du territoire, l’offre du secteur est aujourd’hui très hétérogène, que ce soit en termes de normes ou de volumes traités.

Le Réseau Gesat lance une étude de faisabilité pour la création d'une filière "blanchisserie"

Le 12 octobre dernier, le Réseau Gesat organisait une Matinale Technique visant à présenter un aperçu des capacités du secteur du travail protégé et adapté sur des prestations telles que la location de linge, le nettoyage de vêtements de travail, ou encore l’entretien de linge plat.

Dès la fin du mois d’octobre, le Réseau Gesat lancera, en partenariat avec l’association Alter’Actions, une importante étude afin d’établir dans quelle mesure l’activité de blanchisserie pourrait donner lieu à la création d’une marque collective, voire d’une filière métier.

Cette étude aura pour but de répondre à des questions telles que : quelle est la proportion d’ESAT et d’EA en capacité à répondre à des volumétries toujours plus importantes ? Y a-t-il un intérêt à se regrouper pour faire face à la demande ? Quelles sont les attentes côté donneurs d’ordre ?  L’organisation des achats est-elle centralisée ou décentralisée ?

Deux questionnaires seront diffusés : l’un à l’ensemble des ESAT et des EA, l’autre à un grand nombre de donneurs d’ordre. Plusieurs entretiens qualitatifs seront également menés.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter : celine.dacy@reseau-gesat.com



HAUT