Recherche...

Luc Camisassi : Démarches misérabilistes et mercantiles : cela suffit !

La période des vœux n'est pas encore close, que déjà, à l'approche du délai de la DOETH 2010 des entreprises ou des collectivités publiques, nous sommes alertés sur une nouvelle campagne de démarchage téléphonique et mercantile. Faut-il rappeler une fois de plus que la vente de fournitures et produits soi-disant fabriqués en ESAT ou EA, avec des arguments misérabilistes, mensongers et agressifs, sont une atteinte à la dignité des personnes handicapés, que ces quelques travaux de reconditionnement ont une valeur ajoutée sociale et pédagogique proche de zéro !

Des imposteurs, démarchent des entreprises abusant du soutien de l'Agefiph ou du Fiphfp parfois même du GESAT! Nous tenons à rappeler qu'en aucune façon nous ne soutenons de telles actions propres à desservir la cause qui nous anime, à savoir : promouvoir et défendre la place du travailleur handicapé à partir de ses compétences et valoriser ses savoir faire et savoir être à partir de ses aptitudes professionnelles.

Je forme le vœu qu'en 2011, pouvoirs publics, entreprises et collectivités, associations, groupements puissent agir de concert afin de mettre fin de manière radicale à ce fléau perpétué par quelques officines sans morale à but lucratif et qui n'ont qu'un intérêt d'aubaine pour le handicap.

Le Réseau Gesat, pour sa part, fort de l'appui de ses adhérents, des entreprises et collectivités partenaires, toujours plus nombreuses, engagées avec lui dans une démarche à long terme pour identifier, imaginer et favoriser des relations économiques à réelle valeur ajoutée pour l'emploi indirect, continuera à promouvoir l'image du secteur protégé et adapté.

Avec nous, dénoncez ses pratiques irrecevables, ne permettez à personnes de salir les compétences des travailleurs que nous accueillons dans nos établissements, ne permettez à personne de ternir l'excellent travail que vous conduisez avec vos équipes de professionnels. Nous serons à vos côtés pour dénoncer ses méthodes dévoyées.

Les 2000 ESAT et EA du territoire, les 140 000 personnes en situation de handicap qui y travaillent, constituent une somme d'initiatives et de réussites qui méritent d'être mises en valeur, mutualisées et développées.

C'est là le sens de notre action et cette année encore, nous continuerons à tisser des liens de solidarité.

Luc CAMISASSI

Président du Réseau Gesat



HAUT