Recherche...

Nouveau Président du Conseil d’Administration

Madame, Monsieur,

Chers adhérents,

C’est avec fierté et responsabilité que j’ai accepté la présidence du Réseau Gesat qui m’a été confiée lors de son assemblée générale le jeudi 6 juin dernier.

Je voudrais remercier et rendre hommage à Luc CAMISASSI, qui m’a précédé durant 2 mandats. C’est sous sa présidence que notre association a connu un essor important. Cela n’a été possible que parce qu’il a fait preuve d’un esprit d’écoute et d’ouverture vers l’ensemble des parties prenantes mais également parce qu’il a su conduire les réflexions et prendre les décisions pour préserver l’indépendance du Gesat qui est la garantie de son efficacité au service de tous.

Pour marquer les 30 ans de sa création, l’Assemblée Générale du 6 juin a également décidé de nommer Michèle GARDET, Présidente d’honneur, de notre association. C’est un bel hommage aux efforts tenaces qu’elle a sû faire durant sa présidence pour conserver le cap, sauvegarder  l’outil, malgré les écueils. Nous lui devons beaucoup.

Le colloque qui a suivi au centre des conférences du Ministère de l'Economie et des Finances a rassemblé près de 300 personnes, entreprises et dirigeants d’ESAT&EA. Les résultats de l’Observatoire et les échanges du 6 juin ne sont qu’une base de départ pour accélérer une dynamique de qualité dans un contexte, affirmé par nos clients, de développement : 20% de plus dans les 3 années à venir.

Ils sont un des moyens de réfléchir à la nécessaire performance économique qui caractérise nos structures, car voilà bien notre, votre, challenge de tous les jours : assurer l’équilibre entre notre vocation sociale et l’excellence de nos métiers pour garantir la pérennité des ESAT&EA. Ils doivent être porteurs de plans d’actions partagés.

A partir de là, et avec vous, 3 axes forts seront déclinés dans les mois à venir en plans d’action de terrain, en régions, avec les structures et organisations, qui s’engagent déjà ou s’engageront avec le Gesat.

AXE 1 : Notre secteur doit encore montrer ses capacités de montée en compétences et prouver à ses clients que leur confiance est méritée. Il y a cohérence entre les besoins exprimés et les performances du STPA. La mesure de satisfaction est bonne. Cependant, un nouveau pas est à franchir pour instaurer une relation pérenne où chacun trouvera le résultat attendu, tant dans la performance économique que dans la qualité du projet des personnes. Le Gesat doit être en capacité de vous aider à viser cette excellence dans les principaux métiers, filières et activités mis en relief dans les 2 baromètres. Il s’agit de développer des réseaux capables de  répondre à des clients dont le territoire est souvent plus large que le champ local tout en ayant une organisation alliant performance et proximité. C’est la définition même de réseau et le Gesat, réseau national des ESAT&EA, peut y prendre toute sa place ; d’autres organisations nationales sont également porteuses de volonté dans la structuration en filières métiers ; pour réussir ce premier axe, il faut unir les efforts pour montrer une vraie cohérence du STPA.

AXE 2 : pas de confiance dans le long terme sans une vraie démarche d’amélioration continue. La qualité se construit chaque jour ; chaque étape montre à un client exigeant que les ressources sont impliquées, de la Direction jusqu’à l’ensemble des ouvriers. Est-ce une vision idyllique, voire naïve, de la relation client-fournisseur au sein de notre secteur ? Non ! C’est une réalité qui met en perspective la volonté d’avancer ensemble. La méthodologie ? Appuyons nous sur les recommandations de la norme que l’Afnor vient de publier car c’est un signe très fort que ce travail ait été mené en étroite collaboration entre donneurs d’ordre et représentants de notre secteur. Elle est à la portée de toutes les structures, petites comme grandes, ESAT comme EA et les succès existent déjà. Certes, tout n’est pas possible du jour au lendemain mais les témoignages des entreprises le 6 juin ont été probants. Cette norme n’est pas un ensemble de contraintes mais une formidable occasion de mieux travailler ensemble. Pour convaincre, le plus simple est de montrer sur le terrain, au sein des structures qui le décident, qu’une démarche qualité bien menée est synonyme de meilleure efficacité et de satisfaction pour tous : clients, ESAT et EA, personnels d’encadrement et de production, associations gestionnaires. Le Gesat qui a été à l’initiative de cette norme doit maintenant œuvrer à son appropriation sur le terrain, pour qu’elle devienne un véritable vecteur de performance global de notre réseau.

AXE 3 : c’est une question de communication et d’image. L’idée du salon « Osez nos compétences » initiée à Paris par l’ensemble des organisations du territoire a fait son chemin dans d’autres régions qui en ont retenu le principe comme manifestation annuelle à l’instar de ce qui se fait pour l’emploi direct. Il faut continuer à montrer que nos ouvriers, nos compétences sont compétitives, à expliquer que nous savons utiliser des outils et des méthodes qui nous permettent de mieux répondre aux exigences de nos métiers dans lesquels la dimension économique doit rester en équilibre avec la dimension sociale. La performance économique ne vient pas au détriment du projet social : les deux éléments doivent trouver l’équilibre et c’est ce qui fait la richesse de notre travail de dirigeants d’ESAT ou d’EA. Aussi je vous invite à partager ce slogan « Osons nos compétences ». Osons montrer notre potentiel d’innovation et de réactivité. Osons travailler ensemble dans le long terme. Osons une démarche d’amélioration continue en exigeant des résultats visibles par nos partenaires économiques comme par nous-mêmes. Osons la certitude que performance et qualité de l’accompagnement vont de pair.

Daniel Hauger

Président du Conseil d’Administration

contact : president@reseau-gesat.com

Publié le : 11 juin 2013 Dernière mise à jour le 11 juin 2013

Voir aussi ...
Une norme de recommandations pour accompagner les mutations du secteur : Norme Afnor NF X 50-842
Une norme de recommandations pour accompagner les mutations du secteur : Norme Afnor NF X 50-842

La norme NF X 50-842 «Relations économiques du secteur du travail protégé et adapté et ses donneurs d'ordre» présente des recommandations à destination des structures du travail protégé et adapté et des donneurs d’ordre publics ou privés pour faciliter et renforcer leurs relations économiques.

[ lire la suite ]

HAUT