Recherche...

Retour sur l’atelier des métiers Légumerie

Le mardi 5 juillet 2016, Le Réseau Gesat a organisé une matinée consacrée à l’activité légumerie.

L’Atelier des Métiers est une matinée d’échanges organisée dans un format court, qui propose aux dirigeants d’ESAT ou d’EA un retour d’expériences concret et pratique sur un secteur d’activité dynamique et en pleine croissance.

Retour sur l’atelier des métiers Légumerie

L’Atelier des Métiers c’est quoi ?

Cet Atelier des Métiers avait pour objectif principal de donner aux ESAT et aux EA un premier niveau d’information sur l’activité de légumerie, afin que les établissements puissent envisager de la développer au sein de leur structure.

Cette matinée d’échanges se déroule sous forme de retours d’expériences de professionnels du STPA appuyés par des témoignages de donneurs d’ordres sur leurs besoins et attentes. Cette matinée est aussi l’occasion de fournir des informations opérationnelles et concrètes aux établissements et leur permettre ainsi d’envisager la mise en place de cette activité.

L’Atelier « Légumerie »

Un nouveau format de rencontre qui plait !

100% des participants ont apprécié que cette rencontre soit proposée en visioconférence.

Pour 94% des participants, cette rencontre a répondu à leurs attentes.

Organisé pour la première fois en visioconférence, 20 participants ont pu suivre à distance les interventions de :

  • trois directeurs d’établissements : Stéphane Perrard, responsable des services techniques de Juralliance ; François Leduc, directeur de l’EA ESATCO de Guingamp ; Christelle Perrel, monitrice d’atelier de l’ESAT Porte Océane.
  • et deux donneurs d’ordres : Jean-Michel Noël, acheteur Grand Ouest chez Sodexo ; Didier Thévenet, responsable de la restauration collective de Lons-le-Saunier.

Les intervenants ont partagé leur expérience dans la mise en œuvre de l’activité dans leur structure, depuis le parcours des légumes et des fruits jusqu’à leur commercialisation, en passant par l’approvisionnement, les étapes de transformation (lavage, épluchage, découpe…) et le stockage.

Des questions pratiques ont ainsi été abordées comme le niveau d'investissement à prévoir, les conditions de travail pour les travailleurs, le niveau de rentabilité de l'activité, le volume de production, etc.

Ces témoignages ont également fait ressortir que la légumerie est une activité qui s’inscrit pleinement dans un projet de territoire à travers des collaborations impliquant plusieurs acteurs majeurs : les pouvoirs publics et les collectivités, les agriculteurs et les consommateurs. Cela favorise, par exemple, la présence de produits agricoles locaux dans les assiettes des cantines scolaires. Les principaux clients pour les légumeries d’ESAT ou d’EA sont d’ailleurs les collectivités locales (80% de leur clientèle). En effet, les élus sont rassurés sur l’origine et la traçabilité des produits des repas servis dans les cantines et les parents aussi !

Un des enjeux pour le STPA est d’intégrer cette chaîne de valeur, en devenant le partenaire tant des agriculteurs en amont, que des cuisines centrales, en aval. La force du STPA, aujourd’hui, est de pouvoir proposer des produits de qualité qui ont une réelle valeur ajoutée. 



HAUT