Recherche...

Trophée catégorie Accompagnement : EA FASTROAD avec LA POSTE

L'Entreprise Adaptée FASTROAD avec LA POSTE a reçu le Prix Accompagnement lors de la 3e édition des Trophées HandiResponsables.

 Interview de Manuel BONNET, Co-fondateur et Directeur de l’EA Fastroad (Seine Saint Denis)

Trophée catégorie Accompagnement : EA FASTROAD avec LA POSTE

Tout d’abord pour que les lecteurs comprennent bien, décrivez-nous ce qui est aujourd’hui récompensé à travers ce Trophée Accompagnement

Il me semble que ce qui est récompensé aujourd’hui c’est la capacité d’innovation sociale dans l’accompagnement.

FastRoad, première entreprise adaptée dans le secteur du transport, forte de ses cinq années d’expérience, a souhaité continuer et développer l’accompagnement social de ses chauffeurs salariés.

Cette dynamique d’innovation sociale s’est traduite par la création de Clik-Road, une structure qui accompagne, entre autres, des anciens chauffeurs de FastRoad dans l’auto-entreprenariat en leur permettant de créer ainsi leur propre entreprise de transport.

Cette l’ensemble de cette démarche qui est aujourd’hui récompensée.

Dites-nous ce qui vous a poussé à candidater ?

Nous avons décidé de candidater parce qu’obtenir un prix, c’est obtenir de la reconnaissance.

Reconnaissance du travail effectué par tous les membres de l’équipe FastRoad.

Reconnaissance des individus, reconnaissance de la technicité et du travail accompli.

Reconnaissance de tout le travail de préparation : plus d’un an de travail et d’échanges avec tous les partenaires impliqués dans le projet.

Et bien évidemment, reconnaissance des anciens chauffeurs de FastRoad qui ont tenté leur chance et qui ont su passer le cap pour aller vers l’auto entreprise.

Sans oublier la reconnaissance qu’un tel prix nous donne vis-à-vis de nos différents interlocuteurs.

Vous avez souligné au moment de recevoir votre prix combien le rôle de vos partenaires a été prédominant. Qu’entendez-vous par partenaires ?

Les partenaires sont tous ceux qui représentent les acteurs incontournables quand on veut créer sa propre structure.

Les partenaires bancaires, qui vont suivre chaque « clik-roadien » qui se met à son compte. C’est par exemple, s’engager à financer le crédit bail de son véhicule dès le démarrage de l’activité et ne pas demander un an d’exercice fiscal pour pouvoir étudier le dossier.

Le partenaire comptable, notre cabinet, qui en collaboration avec notre responsable financière en interne, va aider l’entrepreneur à mettre en place les différents aspects budgétaires comme l’établissement de son budget prévisionnel ou à comprendre le sens d’un compte de résultats. Toutes les études, tous ces travaux sont menés avec la personne.

Le partenariat informatique pour développer le système d’exploitation que l’on offre, toutes les applications et fonctionnalités aujourd’hui incontournables dans ce secteur.

Sans ces partenariats, cette « aventure » n’aurait pu se dessiner. C’est pourquoi notre profonde motivation pour candidater était bien tant de valoriser les personnes que les partenaires.

Qu’est-ce que cela apporte à FastRoad d’être le lauréat de ce Trophée ?

Déjà, plus globalement, par cette représentation donnée par le Réseau Gesat, cela apporte à notre secteur de la visibilité, renforce l’image d’un secteur qui est dans le bon sens du mouvement, qui est capable de répondre à des cahiers des charges très spécifiques.

Pour nous, plus directement, c’est une opportunité pour nous faire connaître auprès de nouveaux prospects sur le territoire national.

Les trophées sont un élément important, un atout évident de visibilité nationale.

Cela montre également que tous les efforts que l’on a entrepris sont récompensés aujourd’hui par nos pairs, par le secteur lui même.

Comment le fait d’avoir eu le Trophée a-t-il été vécu au sein de FastRoad et de Clik-Road ? 

Les personnes qui étaient présentes à la soirée ont été très heureusement surprises lorsque l’on a annoncé que nous avions remporté le Trophée. Puis dès le lendemain, très grand enthousiasme de la part de tous les salariés. On a d’ailleurs fait une newsletter spéciale !

Quelle communication faites vous autour de ce Trophée ?

Non seulement je communique sur ce sujet en interne, mais bien évidemment également vers l’externe, vers les clients, vers les prospects. C’est pour moi un réel outil de communication.

Bien au-delà de la notion même d’accompagnement qui a été valorisée, c’est bien évidemment tout le professionnalisme de FastRoad qui est valorisé. On évoque donc ce Trophée qui nous donne encore plus de poids pour souligner au client que l’on est aujourd’hui en capacité à pouvoir répondre à des besoins de volumétrie importante et que l’on a une rigueur qui nous permet de répondre à son cahier des charges spécifique.

Nous communiquons également auprès de notre réseau partenaires, dont les banques qui apprécient toujours ce genre de trophée !

Et puis il y a aussi une curiosité naturelle de nos clients qui nous posent de nombreuses questions sur le trophée, sur la récompense…

Revenons à Clik-Road et à son caractère innovant. Est-ce que tout a été réellement aussi facile que l’on pourrait croire à vous entendre ?

Avant tout, ce qui se dégage chez moi c’est un sentiment de fierté. Celui qu’aujourd’hui on peut, en France, fortement innover socialement.

D’autant plus que ces personnes, ces « clik-roadiens » en créant leur propre entreprise ont créé des emplois. De 4 à 6 salariés par structure indépendante !

Proposer de l’innovation sociale engendre des interrogations mais toute innovation amène des interrogations. Et ces interrogations ne peuvent devenir claires pour nos interlocuteurs que par la concrétisation des actions que l’on énonce.

Au démarrage lorsque l’on a évoqué Clik-Road, cette forme de sortie vers le milieu ordinaire classique, il y avait des structures comme Pôle Emploi ou des OPCA qui se posaient énormément de questions et s’interrogeaient sur la pertinence et la faisabilité.

Puis la Direccte nous a demandé de décliner « sur papier » la nature de l’accompagnement que l’on pourrait apporter aux futurs « clik-roadiens ».

Hier il y avait une méfiance et aujourd’hui on nous pousse à passer à la vitesse supérieure, d’autant plus que nous avons créé un organisme de formation spécialisé dans le transport. Là aussi, nous poussons l’innovation sociale car les formateurs sont des salariés chauffeurs de FastRoad qui ont préalablement suivi une formation de formateurs.

Vous vous sentez aujourd’hui soutenu par les organes publics alors qu’ils étaient très interrogatifs sur votre action et sa réussite. Maintenant ils sont très avides de cet exemple d’innovation sociale.

De toutes ces interrogations d’hier sont nées des actions formalisées et concrètes qui nous amènent aujourd’hui à avoir effectivement l’appui des organes publics.

D’autant plus que nous pouvons dépasser le champ du handicap. Nous nous tournons également vers d’autres personnes, comme des anciens sportifs par exemple, vers des personnes éloignées de l’emploi et en difficultés pour certains.

A travers cette action nous « sortons » du domaine du handicap pour aller vers celui plus large de l’innovation sociale.

OPCA : organisme paritaire collecteur agréé, en charge de la collecte des contributions financières des entreprises pour le financement de la formation professionnelle continue.

Propos recueillis par Béatrice AMSELLEM

Visionnez la vidéo consacrée à l'EA Fastroad, cliquez sur ce lien



HAUT