Recherche...

Veolia Eau Méditerranée, la diversité au service de la performance

A Montpellier, Veolia Eau a recours depuis bientôt 2 ans à trois salariés de l’EA l’Etang de l’Or pour son service Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT). Directement intégrés au sein de l’entreprise, ils gèrent les procédures qui permettent aux entreprises de travaux publics de connaître la position des canalisations d’eau et d’assainissement pour éviter les accidents en cas de chantier. Responsabilité, précision, rapidité de traitement, … Par leur performance et leur comportement, les trois salariés ont su convaincre le Groupe qui envisage, déjà, d’étendre son périmètre d’actions en faveur du handicap. 

Veolia Eau Méditerranée, la diversité au service de la performance

En mai 2012, Veolia Eau Méditerranée décide de centraliser le traitement de ses DICT et d’opter pour le recours au secteur adapté. « Nous avions déjà un partenariat de longue date avec l’ESAT voisin pour d’autres prestations. Nous nous sommes donc naturellement tournés vers le secteur protégé et adapté pour ce travail effectué au moyen d’outils internet et du système de cartographie de Veolia Eau », résume Xavier Heber-Suffrin, directeur QSE et RSE de Veolia Eau Méditerranée. Une démarche qui s’inscrit dans une politique RSE globale pour Veolia Eau qui détient, depuis trois ans, le label diversité. « Ce type d’initiative est l’expression de notre responsabilité sociale, nous nous devons de mener une politique spécifique en matière d’emploi des personnes handicapées très fortement touchées par le chômage », explique le directeur QSE-RSE.

L’expérience débute donc à Montpellier, sur un territoire qui se veut précurseur en termes de gestion du handicap. « C’est une ville handi-bienveillante dans laquelle il y a une réelle dynamique autour de l’égalité et de la différence », précise Xavier Heber-Suffrin.


C’est donc dans ce double contexte, RSE et local, favorable à la diversité, que Veolia Eau recrute, via une mise à disposition, entre mai et juin 2012, trois travailleurs choisis par l’EA l’Etang de l’Or. « Recrutement, formation et accompagnement ont été remarquablement réalisés par la chargée d’insertion de l’EA, ce qui a grandement contribué à la réussite du projet », assure Xavier Heber-Suffrin. Au sein de Veolia Eau, il a fallu expliquer et convaincre non seulement de la mise en place de ce nouveau service, mais aussi du recours au personnel handicapé. Pour faire tomber les doutes et les préjugés, le travail d’accompagnement s’est basé sur des efforts de dialogue et de pédagogie. « Très vite, les différents collaborateurs de Veolia Eau se sont appropriés le projet et ont eu à cœur de le transformer en réussite », se félicite le directeur QSE-RSE. De leur côté, les trois nouveaux salariés se sont joints rapidement aux temps informels et intégrés à la vie de l’entreprise. Leur adaptation quant à elle, se poursuit au quotidien. « Nous avons, par exemple, eu quelques difficultés liées à des problèmes techniques sur le réseau informatique, explique Xavier Heber-Suffrin. Cela a généré beaucoup de stress, mais nous apprenons à nous connaître, à gérer les limites des uns et des autres », ajoute-t-il.


Une adaptation fondée sur la confiance que Xavier Heber-Suffrin reconnaît comme positive pour Veolia Eau. « Le handicap, comme toute forme de diversité, apporte de la performance à l’entreprise, ce n’est pas qu’une question d’éthique ». Installés à des postes adaptés, les trois travailleurs font ainsi bénéficier le Groupe de leur expertise et savoir-faire. Mais pas seulement. S’ajoute à ces compétences une performance qualitative sur laquelle insiste le directeur QSE-RSE. « Les trois salariés ont à cœur de bien faire leur travail et sont en recherche d’amélioration permanente. En dépit des difficultés, ils expriment un vrai bien-être et sont très rarement absents. Cela apporte une réelle force, une stabilité dont l’entreprise a besoin ». Enfin, il note un « comportement exemplaire qui crée du lien et fluidifie les relations humaines au sein du Groupe ». Un gain de performance, pourtant peu quantifiable, que Veolia Eau cherche désormais à faire croître. Le service DICT devrait ainsi étendre son périmètre d’actions et accueillir un quatrième employé issu de l’EA l’Etang de l’Or tandis que le Groupe réfléchit activement à la manière d’intégrer directement ces travailleurs. Au niveau local, Veolia Eau continue de s’investir et accompagnera en mai prochain la création de l’ARESAT-LR, Association Régionale des ESAT du Languedoc-Roussillon.

Le site de Veolia Eau

HAUT