Recherche...

Edito, par Véronique DUBARRY, Adjointe au Maire de Paris, chargée des personnes en situation de handicap

Parce que la nature a horreur du vide, il fallait absolument que se tienne à Paris un salon des compétences des travailleurs en ESAT et entreprises adaptées. Ont répondu à mon appel : les structures parisiennes qui, elles aussi, souhaitaient un tel rendez-vous, le Réseau Gesat savait comment l’organiser et la région s’est mobilisée.
Les 8 et 9 novembre prochains, en ouverture du Mois Extra-Ordinaire, le Premier Salon du secteur protégé et adapté va ouvrir les portes du 104 à Paris pour accueillir professionnels et visiteurs.

Véronique DUBARRY, Premier Salon du secteur protégé et adapté

L’enjeu de ce travail d’équipe est de taille puisqu’il s’agit de faire connaître et valoriser le travail, encore trop méconnu, des personnes en situation de handicap.

Investis dans des projets personnels et professionnels ce sont près de 20.000 salariés dont 3.000 à Paris qui seront représentés. Ils n’ont pas tous les mêmes parcours, ont besoin d’un accompagnement social ou médico-social, certains sont aux portes du milieu ordinaire, d’autres ne pourront pas y accéder, mais tous ont à coeur d’affirmer leur talent.

Dans les 50 établissements parisiens, les 248 franciliens, les compétences des personnes handicapées peuvent s’exprimer dans l’organisation de vos buffets, la restauration de votre plancher, le traitement de vos mailing ou encore dans l’entretien de vos jardins et espaces verts. Cela n’a rien d’extra-ordinaire pour ceux qui connaissent cette offre compétitive mais il faut sans cesse le rappeler pour que les barrières invisibles et autres idées reçues laissent la place à une société qui accepte les différences et choisit d’en faire une force, une valeur commune.

Que ce secteur apparaisse comme un acteur du monde marchand, plutôt qu’une contrainte imposée par une loi, voilà le véritable enjeu de ce salon. Le grand public pourra faire appel à des travailleurs du secteur protégé et adapté pour organiser un mariage, acheter des confitures bio, tout comme les entreprises mettront les établissements dans la liste de leurs prestataires. Elles pourront ainsi panacher recrutement de travailleurs handicapés et sous-traitance d’une partie de leur production.

Co-organiser un tel événement n’est jamais aisé mais la collaboration entre des têtes de réseaux nationales (Réseau Gesat, UNEA), parisiennes (ADCP) et franciliennes (ADCCAT du Val-de-Marne et ESAT et EA de l’Essonne), et les collectivités territoriales (Ville de Paris et la Région Ile-de-France) a été riche d’enseignements. De nouvelles synergies sont apparues pour que ce salon ne soit que la première édition d’un rendez-vous appelé à devenir annuel et national.

Cette année il se déroulera dans ce lieu singulier et ouvert à tous les publics qu’est le 104, où les professionnels du secteur vous recevrons en trois temps pour :

- découvrir les offres de services et de produits organisés en 10 pôles métiers ;
- comprendre ce qu’est le secteur adapté et protégé avec des professionnels d’ESAT et EA mais également d’entreprises et d’administrations lors de 4 ateliers ;
- agir en prenant contact avec les têtes de réseaux parisiens et franciliens dans un espace dédié.

Venez nombreuses et nombreux pour osez ces compétences et découvrir des établissements parisiens et franciliens qui permettent aux personnes en situation de handicap de définir leur propre projet d’avenir.

Visiter le site du salon et s'inscrire                     



Dernière mise à jour le 12 oct. 2011


HAUT