Une région qui soutient les ESAT et les EA

L’Ile-de-France a désormais son Salon des établissements et services d’aide par le travail et des entreprises adaptées. Cette première n’est que justice : le secteur protégé et adapté regroupe sur le seul territoire francilien plus de 248 structures, employant près de 20 000 salariés en situation de handicap. Cela représente ainsi plus de 10% du total national d’ESAT et d’EA et près de 15% des emplois de personnes en situation de handicap de ce secteur au niveau national.

Région Ile de France

Ce nouveau Salon permettra aux grands publics de mieux connaître le rôle spécifique joué par ces institutions. Les ESAT sont des établissements médico-sociaux permettant à des adultes en situation de handicap d’exercer une activité professionnelle dans des conditions adaptées à leur handicap. Entreprises à but social, les EA sont des unités de production inscrites dans l’économie normale de marché permettant à ses travailleurs d'exercer une activité professionnelle salariée.

La Région Ile-de-France soutient activement les ESAT et les EA car elle pense que les personnes en situation de handicap doivent trouver leur place et de nouveaux repères dans un marché du travail qui a beaucoup évolué. La Région a décidé de soutenir et d’accompagner les projets de mutation et de transformation d’activité en soutenant notamment les études menées par ces structures ainsi que leur financement en investissement.

La Région Ile-de-France soutient également activement ce Salon car il permet de changer le regard sur les compétences et capacités des personnes en situation de handicap. En montrant les savoir-faire de ces travailleurs, il fait connaître le secteur protégé et adapté. Il offre également au grand public mais également aux collectivités la possibilité de faire davantage appel à plus de 1000 métiers à hauteur valeur ajoutée.

L’insertion par le travail est une priorité régionale. Elle doit donc être soutenue. Elle doit être valorisée. C’est une chance pour les personnes en situation de handicap. C’est aussi une chance pour l’économie francilienne.



Figure dans les rubriques
Initiatives d'entreprises
Blog


HAUT