Vif succès de l'atelier numérisation à l'ESAT Denis Cordonnier grâce au partenariat avec AZUR Technology

Les Ateliers Denis Cordonnier ont mis en place un partenariat avec la société AZUR Technology, spécialiste de la dématérialisation de documents, afin de créer, début 2007, un Pôle de Numérisation. Certifié ISO 9001 version 2000 depuis mars 2008, le service a fêté en novembre 2008 son millionième document numérisé, et comptera près de 40 travailleurs d'ici fin 2009.

Ateliers Denis Cordonnier                     AZUR Technology
16 chemin des Cuers                           3 allée du Moulin Berger
69570 Dardilly                                     69130 Ecully


Reportage en région lyonnaise à l'ESAT des Ateliers Denis Cordonnier, le premier C.A.T. créé en France en 1960 et qui fait aujourd'hui travailler près de 400 personnes handicapées.

"Nous sommes devenus fournisseurs de solutions"

De nombreuses entreprises et collectivités territoriales tels que l'OPAC de l'Isère, la SNCF, Volvo ou Lamy ont recours à l'offre de numérisation de documents des Ateliers Denis Cordonnier : reprise d'archives, numérisation de plans, de factures, de chèques, de notes de frais des clients, les possibilités sont multiples pour dématérialiser nombre de supports papiers. Fini les documents numérisés sous forme de fichierspdfinamovibles, les nouvelles technologies permettent d'exploiter les documents beaucoup plus facilement avec un système d'index, de champs et de moteur de recherche par mots clés.

Le partenariat avec la société Azur technologie a commencé début 2007 quand le Centre Denis Cordonnier a eu besoin de recourir à leurs services pour numériser les documents administratifs de l'établissement. Azur leur apporte alors une solution informatique. Les Ateliers leur proposent d'équiper et de créer avec eux un Pôle de Numérisation : « Avant au niveau du CAT, on faisait de la numérisation comme on faisait de la reprographie. Grâce à Azur on a pu aller plus loin »explique Luc Denimal, directeur de l'ESAT.

« Ce partenariat est exemplaire à plus d'un titre ; nous avons pu démarrer avec la solution d'Azur Technology dans des conditions optimum en matière de qualité de numérisation et de sécurisation des données. Nos clients ont dès lors été rapidement rassurés par nos moyens techniques et humains », précise Hervé Mania, Responsable du Pôle Numérisation des Ateliers Denis Cordonnier.

« Nous sommes devenus force de proposition et fournisseur de solutions pour les entreprises. Les perspectives de développement sont très importantes pour les prochaines année rien qu'en terme de « traitement de l'existant»,qui permet de reprendre les fonds d'archives. Ensuite il y a toutes les nouvelles possibilités offertes par le traitement et la  gestion automatique des données(GED), comme par exemple d'intégrer directement les notes de frais dans la comptabilité» poursuit le directeur.

Mais le développement d'une telle activité dans un ESAT exige de la part des travailleurs une grosse concentration informatique. Six travailleurs sont à temps plein, et les autres, une quinzaine, sont à mi-temps afin d'alterner les tâches. Pour Luc Denimal, il faut penser au développement de cette activité en équilibre avec les autres ateliers. « La numérisation nécessite aussi un important investissement matériel. Nous avons du employer en plus du moniteur d'atelier, un référent informatique et technique. »

"Je n'avais encore jamais fait d'ordinateur!"


Martine Geisler, 44 ans, et Nicolas Mondière, 24 ans, travaillent actuellement sur un projet du CLEISS (Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale) qui numérise les formulaires officiels (E101) que doivent remplir les entreprises étrangères pour les salariés venant travailler en France. Soit près de 90 000 documents par an avec une centaine de champs à analyser. « Après le Scan,je regarde et vérifie que les champs sont remplis, que les caractères correspondent, qu'il y a le bon nombre de numéros, et je complète si besoin »décrit Martineconcentrée sur son ordinateur.
Difficulté supplémentaire, les formulaires sont dans toutes les langues européennes :« Quand c'est une autre langue, c'est parfois plus compliqué. Pour le tchèque par exemple, c'est pas les mêmes lettres, il a fallu nous refaireun clavier» raconte Nicolas.Une fois numérisés et indexés sur la plate-forme Xpert.Capture, les formulaires sont transformés en fichier informatique et envoyés quotidiennement au CLEISS à Paris via une liaison Internet sécurisée pour alimenter la base de données.

Martine travaille au CAT depuis 23 ans. Elle est passée par les différents ateliers : la couture, le conditionnement, l'encadrement :  « Au début j'aimais bien la coupe, mais moins maintenant, car c'est toujours la même chose.» Aussi quand sa chef la convoque pour lui proposer de travailler sur la numérisation, elle est contente d'essayer autre chose. Pourtant les défis sont nombreux : « Au début c'était difficile, il a fallu se former. A quarante ans, je n'avais encore jamais fait d'ordinateur !» raconte-elle.« J'ai commencé par faire du tri de dossiers de contrats de location, puis la monitrice m'a montrée l' ordinateur. Ensuite j'ai appris à utiliser le scanner : foncer si c'est trop clair, faire pivoter le document pour le remettre dans le bon sens, faire des recto-verso.Comprendre aussi qu'il y a des choses auxquelles il ne faut pas toucher. »

Martine a commencé à mi-temps sur le projet et fait un essai à temps complet pendant trois mois« C'est plus difficile et fatigant, parfois cela fait mal aux yeux. Le matin ça va, et l'après midi on met la clim pour se réveiller ».Malgré tout, elle aimerait bien continuer à plein temps, car elle trouve le travail plus intéressant : « Il faut faire un travail de décryptage» explique t-elle.

Martine travaille en binôme avec Nicolas, un jeune de 24 ans.« Moi j'avais déjà appris l'informatique à l'école. C'est pour cela qu'ils m'ont sélectionné. »raconte-t-il. Le métier lui plait beaucoup « Ici c'est la paix, le silence. Je parle avec Martine, parfois on rigole. Je suis très content, je voudrais faire ça tout le temps. »Pour l'instant, il reste à mi-temps, car son autre atelier a aussi besoin de ses compétences.

 

Un site de référence pour nos prospects



Éditeur et intégrateur de solutions de gestion des documents et des flux numériques,AZUR Technologypropose les outils informatiques « clé en mains »  nécessaires à la dématérialisation de documents pour les besoins de capture, d'archivage, de restitution, de circulation des documents ainsi que d'automatisation des processus. « Cette technologie issue des grands comptes est devenue aujourd'hui abordable pour les PME et la demande est très forte »explique le responsable d'AZUR Technology.

AZUR Technologies invite souvent ses prospects et clients à venir visiter le projet à l'ESAT : «Les Ateliers sont devenus un site de référence pour la visite des prospects. Nous nous apportons mutuellement des affaires. Nos clients sont intéressés par notre solution logicielle, et ils sont aussi curieux de mieux connaître notre organisation, de voir comment l'activité se passe. »

Désormais les Ateliers et AZUR Technologies répondent ensemble à des appels à projets et proposent des services sur des clients communs : La reprise des fonds documentaires, contrats, documents manuscrits, livres de paie etc; La numérisation des fonds réguliers, comme les chèques, factures, courriers; Un conseil en gestion documentaire (quels documents garder) et en plan de classements, ou encore la conservation des données numériques sur le web...

"AZUR fournit la solution logicielle de lecture automatique de documents (LAD) et d'extractions de données. Le CAT fournit les locaux et l'équipe.« Nous sommes très heureux de ce partenariat avec Les Ateliers Denis Cordonnier qui démontre la facilité de mise en œuvre et d'utilisation de nos solutions, mais surtout de partager notre savoir-faire tout en contribuant à développer une activité »,indique Jean-Louis Sadokh, PDG d'AZUR Technology."Cest un partenariat gagnant-gagnant".

Engagement de confidentialité, vidéosurveillance, détecteur de fumée pour les locaux, stockage sécurisé, transport et reconditionnement des documents originaux, livraison des fichiers numériques via des supports électroniques offline (CD-R ou DVD-R) ou online via e-mail ou FTP complètent également le service proposé par les Ateliers Denis Cordonnier.

 

Figure dans les rubriques
Regards croisés sur une expérience réussie


HAUT