Notre site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Pour améliorer votre expérience, d’autres cookies peuvent être utilisés : vous pouvez choisir de les désactiver. Cela reste modifiable à tout moment via le lien Cookies en bas de page.


 

Le « Speed Meeting Achats solidaires » du Groupe EDF : une initiative au service de ses enjeux RSE, organisée en collaboration avec le Réseau Gesat, le SP2C et l’AFRC

Les acteurs spécialisés dans les centres d’appels issus du secteur ordinaire et du secteur du travail adapté ce sont réunis le 17 mars 2022 dernier à La Comet La Défense lors d’un « speed meeting » inédit organisé avec le soutien de notre Réseau. L’objectif ? Permettre à ces prestataires de se rencontrer afin de répondre en co-traitance à des appels d’offres, et in fine faire des achats d’EDF un vecteur sociétal soutenant les entreprises adaptées prêtes à relever le défi.

  

Décryptage en interview avec Isabelle Landreau, Responsable Catégorie Achats à la Direction Stratégie et Projets Tertiaire Prestations et IT du Groupe EDF qui pilote l’appel d’offres du marché des centres d’appels de la Relation Client pour la Direction Commerce du Groupe et qui est à l’initiative de ce rendez-vous et Isabelle Passicos, Responsable Risques et RSE du Groupe EDF.

 

Bonjour Isabelle Landreau, pouvez-vous nous expliquer comment vous est venue l’idée d’organiser un speed meeting ?

I.L. : En tant que Responsable Catégorie Achats, j’ai été mandatée sur le renouvellement du marché des centres d’appels de la Relation Client pour la Direction Commerce. Au travers des belles alliances contractualisées lors de mon expérience aux achats IT et de l’intérêt que je porte personnellement à l’intégration des personnes en situation de handicap, j’ai été sensible à une démarche réalisée par RTE, qui visait à rassembler lors d’un événement, les entreprises du secteur ordinaire avec les entreprises du secteur du travail protégé et adapté (STPA). Forte des enjeux de la Direction des Achats Groupe (DAG), j’ai trouvé opportun d’entreprendre un événement similaire sur ce marché des centres d’appels. À ce titre, j’ai donc contacté l’équipe CARE (Expertise Contractuelle et REglementaire) managée par Isabelle Passicos et en charge de la question RSE à la DRH3M.

 

Isabelle Passicos, pouvez-vous nous expliquer pourquoi le Groupe EDF souhaite que des entreprises du secteur ordinaire s’associent à des entreprises du secteur adapté ?

I.P. : Dans le cadre de notre stratégie CAP2030, au regard de notre raison d’être, de nos enjeux de solidarités et aussi parce que nous y sommes tenus par les institutions, nous avons un objectif d’achat du STPA. Le volume de prestation attendue ici étant important, il n'est guère possible ni envisageable de le confier intégralement au STPA. Ainsi, l'idée a été de non seulement de rencontrer, mais aussi et surtout de faire se rencontrer nos parties prenantes pour leur présenter nos valeurs, notre ambition d'achats au STPA et les inviter à nous accompagner dans leur réalisation.

Dans ce cas concret, Isabelle Landreau, quel objectif vous êtes-vous fixé ?

I.L. : J’avais dans le viseur l’appel d’offres pour les centres d’appels de la Relation Client pour la Direction Commerce. Je voulais que des entreprises du STPA et des entreprises du secteur ordinaire répondent en co-traitance, aussi dit en Groupement Momentané d’Entreprises (GME). Pour cela, il fallait faciliter leur rencontre et leur permettre de comprendre les enjeux du Groupe EDF en termes de RSE.

 

Et comment cela s’est traduit ?

I.L. : Etant soumis à la directive européenne, nous avons l’obligation de délivrer le même niveau d’information au même moment à tous les acteurs du marché. Aussi, pour organiser en amont une rencontre avec un nombre raisonnable de partenaires, nous nous sommes appuyés sur les associations et le syndicat interprofessionnel de la relation client, tels que le Réseau Gesat, l’AFRC (Association Française de la Relation Client), le SP2C (Syndicat des Professionnels des Centres de Contact). Ce sont eux qui ont invité les entreprises !


 

Intervention de Camille Bénard, Chargée de mission au Réseau Gesat, pour présenter le secteur du travail protégé et adapté, les prestataires spécialisés dans les centres d’appels et les possibilités de co-traitance avec les entreprises adaptées.

 

Et alors, peut-on déjà parler d’un succès ?

I.L. : C’est un peu tôt pour le dire en termes d’achats ; nous pourrons le mesurer au nombre d’offres reçues en co-traitance. Pour autant, nous pouvons d’ores et déjà dire que l’événement a été plébiscité par les participants qui ont salué cette initiative du Groupe EDF, pour son caractère innovant et sa cohérence avec les valeurs et la raison d’être du Groupe. Ils souhaitent que la démarche soit renouvelée sur d’autres achats de Prestations Intellectuelles, voire sur d’autres périmètres d’achats.

Laissons le mot de la fin à Valérie Desderedjian, Directrice Stratégie et Projets Tertiaire Prestations et IT : « Le bien-être des personnes et le développement de la solidarité sont des enjeux majeurs de la Raison d’être du Groupe. Cela concerne aussi bien les salariés que l’ensemble des parties prenantes. À ce titre, la DAG a un rôle à jouer auprès des métiers comme des fournisseurs pour les y encourager. »




HAUT