Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?

Téléchargez dès à présent les Actes

Le 26 septembre dernier, le Réseau Gesat organisait une journée-événement "Ensemble, développons les achats responsables" en partenariat avec l'Association des Maires de France.

Entretien avec Denis Charrier, Directeur Général du Réseau Gesat

Pouvez-vous nous rappeler quels étaient les objectifs de cette journée ?

Nous sommes partis du constat que les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire apportent des réponses à de multiples enjeux de société, en conciliant activité économique et équité sociale, et que malheureusement, ces différents univers de l’ESS ne sont pas suffisamment perméables alors qu’il est plus que jamais nécessaire de co-créer des services pour adresser des solutions plus globales aux entreprises clientes en matière de RSE.

TELECHARGEZ LES ACTES

Pour cette journée inédite organisée en 4 tables rondes, nous avons atteint nos 3 objectifs :

1/ Réunir toutes les parties prenantes, c’est-à-dire des acteurs qui ne se rencontrent pas toujours, qui ne se retrouvent pas toujours réunis ensemble : les acteurs de l’insertion, du handicap, de l’écologie, des territoires mais aussi bien entendu les entreprises clientes privées et publiques.

2/ Démontrer qu’il est possible de concilier « création de valeur & performance économique, cohésion sociale, et respect de l’environnement » et expliquer comment en donnant des pistes et en mettant à l’honneur des initiatives.

3/ Valoriser des démarches RSE et plus particulièrement les achats responsables ayant une approche holistique. Pour faire de la RSE, sans tomber dans la RSE washing, il faut replacer l’humain au centre :

- Il faut tout d’abord penser à créer des richesses au niveau local, notamment en travaillant avec les acteurs économiques locaux : cela développe le dynamisme des territoires et leur attractivité

- C’est ce dynamisme ainsi créé localement qui permet d’embarquer tout le monde et donc les plus vulnérables : les personnes les plus éloignées de l’emploi traditionnel, les personnes les moins qualifiées, les personnes issues de quartiers prioritaires, les personnes en insertion, les personnes en situation de handicap…

- C’est cette démarche, ce chemin qu’il faut emprunter car il apporte une réponse de taille aux enjeux relatifs à la maîtrise de l’impact environnemental des entreprises.

.

Les entreprises pourraient faire différemment, aller plus loin en matière de RSE, mais quel est leur intérêt ?

Pourquoi chercher à devenir plus vertueuse ? La réponse est très simple et concrète, elle réside dans le citoyen, le consommateur, le salarié ! Il a conscience des enjeux sociétaux, il souhaite devenir acteur tant sur le plan individuel que collectif. Trois exemples d’actualité :

- Le mouvement mondial historique dans le cadre de la grève pour le climat qui a réuni des millions de personnes dans plus de 150 pays à la rentrée

- L’application Yuka (11 millions d’utilisateurs) qui note notamment la qualité des produits alimentaires selon leur qualité nutritive, la nocivité des additifs, la dimension bio…. a amené le président d’Intermarché à annoncer un objectif de suppression d’additifs nocifs dans plus de 900 produits de sa marque distributeur d’ici à 12 mois.

- Plusieurs milliers de salariés d’Amazon qui "challengent" leur président Jeff Bezos depuis de nombreux mois pour exiger que leur entreprise, une des plus grande au monde, soit aussi la plus exemplaire. Ils reprochent ainsi le soutien financier d’Amazon à des lobbys ou des politiciens climatosceptiques et dénoncent la contribution d’Amazon au changement climatique par l’usage intensif d’énergies fossiles.

Cette mobilisation n’est rien à côté de ce qu’elle sera demain. Demain, c’est parce qu’une entreprise sera jugée utile et responsable qu’elle prospérera. L’entreprise va donc devoir changer sous la pression du marché, se réinventer, revoir son modèle…

Ce sont les entreprises qui apprennent à travailler différemment dès aujourd’hui, qui tissent de nouvelles formes de partenariats notamment avec les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, qui détectent des pépites, qui animent des communautés de prestataires responsables, qui auront un avantage concurrentiel demain !

.

Quel est le rôle des ESAT-EA dans ce paysage ?

Ils doivent dès à présent s’appréhender comme des acteurs de la RSE à 360 degrés. Ils doivent capitaliser sur leur ADN, leurs forces :

- Au quotidien, 150 000 travailleurs en situation de handicap y exercent une activité, montent en compétences sur un métier. Avec un chiffre d’affaires annuel de 2,3 milliards d’euros, les ESAT-EA prouvent que faire du business, produire de la qualité et œuvrer pour l’insertion de personnes éloignées de l’emploi, c’est possible !

- Parler de ces 2 250 acteurs, au cœur des territoires et répartis partout en France, c’est aussi valoriser leur contribution au dynamisme économique local.

- Enfin, les ESAT-EA sont de parfaits ambassadeurs du « Made in France » et apportent irrémédiablement une réponse aux enjeux relatifs à la maitrise de l’impact environnemental des entreprises privées et publiques (on compte en moyenne 24 prestataires ESAT-EA par département et 188 par région).

Demain, en tant qu’acteurs de l’inclusion, ils travailleront des parcours RH, anticiperont en lien avec leurs clients les besoins en main d’œuvre, se positionneront sur ces besoins pour faire monter en compétences les travailleurs, créant ainsi des viviers de candidats qualifiés à destination des entreprises dites ordinaires.

Demain, en tant que prestataires responsables, ils devront créer des produits et des services encore plus responsables en adéquation avec la demande de leurs clients, notamment en étant eux-mêmes plus soucieux de leur impact environnemental et en développant des synergies avec l’ensembles des acteurs de l’ESS afin de devenir les "partenaires RSE" de leurs clients. Aujourd’hui, seules 25 % des entreprises clientes valorisent leur engagement avec des ESAT et EA auprès de leurs propres clients, preuve qu’elles n’appréhendent pas encore assez ces prestataires comme acteurs intrinsèquement responsables, répondant de manière globale à leurs objectifs RSE…

Le 26 septembre, Sophie Cluzel l’a d’ailleurs souligné dans son introduction vidéo « La réforme de la politique d’emploi des personnes en situation de handicap ne se résume pas à l’Obligation d’Emploi de Travailleurs Handicapés, cette politique est avant tout locale ». 

.

Et le Réseau Gesat dans tout cela ?

Nous sommes l’acteur de la mise en relation économique entre les 2 250 prestataires ESAT-EA et leurs futurs clients depuis plus de 35 ans, nous avons conçu cette journée avec cette même approche : organiser la rencontre, poser des fondations, partager des expériences, mais surtout coconstruire et dupliquer à plus grande échelle des solutions qui ensemble apporteront forcément plus de réponses aux enjeux RSE des clients que la somme des approches aujourd’hui proposées indépendamment les unes des autres.

Demain, nous poursuivrons naturellement dans cette voie en intégrant cette nouvelle donne sociétale, ces nouvelles attentes clients. Il nous faudra :

- accompagner les ESAT-EA dans leur démarche RSE,

- inviter les différents acteurs de l’ESS, je pense notamment aux acteurs de l’insertion, de l’écologie à co-construire des solutions encore plus responsables

- inciter les entreprises clientes à se lancer, les accompagner et leur faciliter les achats responsables !

Parce que tout est à bâtir, parce que l’intelligence collective fait naître des coopérations efficaces, ce n’est qu’ensemble - acteurs de l’insertion, du handicap, de l’écologie, des territoires mais aussi bien entendu entreprises clientes privées et publiques - que nous développerons les achats responsables demain.

Propos recueillis par Aurélie Berlioz.

Vous pouvez retrouver dès à présent les photos de cette journée.

Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?
Evénement "Ensemble, développons les achats responsables", et après?


HAUT