« Les achats contribuent à la politique sociale », rencontre avec le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

Le Réseau Gesat a rencontré Mélanie Colletin, Responsable ministériel des achats publics responsables, pour faire le point sur les orientations prises en matière d'achats responsables.

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation témoigne d’une politique d’achats responsables croissante auprès de prestataires ESAT et EA. Mobilisée en interne sur cette question depuis de nombreuses années, l'institution publique profite de son partenariat avec le Réseau Gesat pour « booster davantage » et « plus justement » ses besoins d’achats responsables, actuels et futurs. Nous avons rencontré Mélanie Colletin, Responsable ministériel des achats publics responsables au sein du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation pour évoquer la contractualisation d’un marché traiteur avec l’ESAT « La MARE SAVIN », en co-traitance avec l'entreprise Le Cercle.

Le Réseau Gesat : Pourriez-vous nous parler de ce marché ? Quelles sont vos attentes ?

Mélanie Colletin : Il s’agit de diverses prestations : cocktails, buffets et plateaux repas, auxquelles nous avons associé différents services : la mise à disposition de personnel pour le service, la cuisine et le vestiaire, l’offre de boissons (alcoolisées et non alcoolisées) et la prise en charge du matériel nécessaire au service, ainsi que des prestations de décorations florales et de décorations plus thématiques. C’est un marché important et ambitieux ! A la hauteur des qualités de prestations que nous attendons de tous nos prestataires. D’un point de vue plus factuel, le lot est d’une durée de 4 ans (2 ans + deux reconductions tacites d’un an). S’agissant plus particulièrement de l’achat de plateaux-repas, l’objectif était de pouvoir proposer ce service à nos directions d’administration centrale. Elles pourront ainsi, dans le cadre du marché, effectuer leur choix parmi deux gammes définies (« Prestige » et « Classique »). Nous ferons un premier bilan d’ici quelques mois.

Quelle est votre expérience de la sous-traitance auprès de prestataires ESAT ou EA ?

Nous travaillons depuis de nombreuses années avec le Secteur du Travail Protégé et Adapté. Ce sont des choix affirmés de la politique sociale du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, mais cela ne se fait pas au détriment de la qualité de service. Au travers du marché traiteur, les services prescripteurs ont pu se rendre compte de la capacité concurrentielle et du niveau de qualité fournie des ESAT. Je pense notamment à l'ESAT Pleyel qui s'est positionné sur le lot « Buffets, cocktails », qui n'était pas réservé, et pour lequel il a été constaté un positionnement tout à fait satisfaisant de l'offre de cet ESAT au côté des entreprises dites « classiques ».

Êtes-vous confrontés à un certain nombre de freins ou d’idées préconçues ? 

Oui bien sûr, nous sommes confrontés aux mêmes clichés que ceux qui perdurent dans la société en général. En interne, il nous faut poursuivre nos actions de sensibilisation et un réel effort de pédagogie, bien qu’il me semble que les administrations publiques affichent dans leur globalité, une grande maturité dans leur démarche « RSE » et en particulier dans leurs politiques d’achats responsables. Les administrations s’attachent à relever les défis liés aux discriminations, qu’il s’agisse de handicap mais aussi d’égalité femmes-hommes, d’insertion de publics fragilisés... bref d’humain en général. C’est le cas au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation où nous sommes engagés dans une certification en vue de l’obtention du label « diversité » qui permet d’attester que les processus de recrutement, d’intégration et de déroulement de carrière ne sont pas de nature à provoquer des discriminations.

Quel accompagnement le Réseau Gesat vous a -t-il apporté dans la concrétisation de ce marché, et plus globalement dans votre politique d’achats ?

L’expertise du Réseau Gesat nous apporte beaucoup, alors même que nous sommes des « convaincus ». Nous reconnaissons les qualités des prestataires ESAT et EA. En matière d’achats mais aussi de sensibilisation, nous souhaitons faire « plus et mieux » avec le Réseau Gesat. Notre partenariat vise clairement une montée en puissance.

Quels sont vos objectifs en matière d’achats responsables ? d’emploi direct ?

La politique d’achats responsables du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation s’inscrit dans le cadre des objectifs stratégiques fixés par le Plan National d'Action pour les Achats Publics Durables (PNAAPD) à l’horizon 2020, à savoir que 25% des marchés passés au cours de l’année devront comprendre au moins une disposition sociale. Demain nous souhaitons réserver davantage de marchés auprès du STPA.

.
.
Le Réseau Gesat remercie sincèrement ses interlocuteurs au sein du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation pour leur disponibilité et leur collaboration. 


HAUT