Les appels à projet, une nouvelle opportunité économique

Publié le : mardi 13 octobre 2009

Jusqu'en juin 2009, environ 150 appels à projet représentant un volume d'achats de quatre millions d'euros ont été diffusés auprès des ESAT&EA par l'intermédiaire du Réseau Gesat. Le rythme de dépôt est aujourd'hui quotidien et nécessite un accompagnement croissant.

Les appels à projet, une nouvelle opportunité économique

Depuis novembre 2007, le Réseau Gesat propose un module appel à projets sur son site Internet, destiné à faire se rencontrer la demande des entreprises et l’offre du secteur du travail adapté.

Un service gratuit et transparent

Les entreprises souhaitant sous-traiter une prestation contactent le Réseau Gesat. L’offre est envoyée ensuite automatiquement par mail à tous les directeurs dont les activités et la zone d’implantation géographique correspondent à la demande de l’entreprise. Pour être sur de recevoir les offres, il faut donc que les établissements aient bien renseigné leur fiche descriptive sur le site du Réseau Gesat.

Une fois que les ESAT&EA ont répondu en ligne, l’entreprise choisit le prestataire en fonction des critères qu’elle a elle-même fixés. L’interface, financée par les entreprises partenaires, est gratuite pour tous les établissements.

Un accompagnement nécessaire

Une évaluation conduite au premier trimestre 2009 a montré l’importance de l’accompagnement du processus pour éviter que certains marchés ne se révèlent infructueux, du fait de demandes ou de réponses inadaptées. Une équipe conseil de quatre personnes s’y consacre désormais. Avant la diffusion de l’appel, l’équipe vérifie que les délais, le volume d’activité, et la complexité de la tâche sont adaptés aux contraintes des établissements. Il faut aussi s’assurer que le module n’est pas utilisé pour mettre en place une concurrence sauvage entre établissements. Si certains appels d’offres nécessitent un regroupement de compétences de plusieurs ESAT&EA, le Réseau Gesat peut apporter son appui pour faciliter l’émergence d’une réponse collective. L’équipe s’assure aussi que les réponses sont bien renseignées avant de les faire suivre à l’entreprise.

Des demandes variées

Les demandes concernant les prestations de services en entreprises (comme l’accueil, l’entretien des locaux, l’archivage), l’impression, et les espaces verts représentent à eux seuls 50% des appels à projet.

34% des projets ont une dimension nationale. L’Ile de France, qui représente 42% des projets est naturellement très sollicitée, mais le module se déploie aussi rapidement en région. En termes de pérennité, la moitié des projets a un caractère ponctuel, l’autre moitié s’inscrit dans la durée.

L’équipe étudie désormais comment améliorer encore la fonctionnalité de l’outil, afin qu’un maximum de projets puissent se concrétiser.



HAUT