Regards Croisés : « Participer, c’est déjà gagner ! »

Inscriptions ouvertes jusqu'au 31 août 2019

Vous hésitez encore à participer à la prochaine édition du festival de courts-métrages « Regards Croisés » qui se tiendra à Saint-Malo du 7 au 9 novembre 2019 ? Pourtant à écouter Mikael Kerlan, qui représente l’ESAT les Ateliers du Halage (ADAPEI 35) gagnant du Prix 2018, catégorie « Milieu Protégé », il semblerait que les prix ne se mesurent pas (seulement) au palmarès …

L’ESAT du Halage de l’ADAPEI 35 participe au festival Regards Croisés depuis son arrivée à Saint-Malo en 2017. Si cette première participation n’aboutira pas à une première sélection, elle permettra en revanche à l’équipe engagée sur le film d’assister au festival et de bénéficier de l’élan positif qui anime ces 3 jours.

« Cette première participation a fait naître chez nous une profonde envie de revenir ! Grâce à l’appui de l’ADAPEI 35, nous avons pu présenter en 2018 un film plus abouti, mobilisant notre atelier de soutien pendant 6 mois, à raison de 1h30/semaine. Le prix reçu est une grande récompense pour le travail mené et une réelle fierté sociale pour tous les travailleurs. Ainsi, « Le Roi, la reine et les robots marteaux » est une belle carte de visite pour représenter la dynamique de notre association et symboliser notre volonté d’ouverture. Le film a notamment été diffusé lors de l’Assemblée Générale de la MDPH d’Ille-et-Vilaine devant plus de 150 personnes. Il nous a aussi permis de concourir au Festival « Court Métrange », festival international du court-métrage insolite et fantastique de Rennes. Cela représente une profonde reconnaissance pour les personnes accompagnées, pour leur travail et leur implication ».

Mikael Kerlan, moniteur en atelier de numérisation à l’ESAT Les Ateliers du Halage

 « Partager des émotions », « sourire », « sortir de ses habitudes »... Participer au festival Regards Croisés enclenche une dynamique positive pour les travailleurs et leurs encadrants.

Et s’il faut veiller à éviter de faire retomber cet élan « comme un soufflé », le psychoclinicien de l’ESAT aura lui relevé que « certains se sont encore davantage épanouis ». Ainsi en 2018, à peine l’équipe de l’ESAT sur la route du retour, qu’un travailleur disait à Mikael: « Comment on fait pour l’année prochaine ? » …

Nous n’aurons pas tous les détails de ce qu’il s’est passé à l’ESAT Les Ateliers du Halage depuis un an… Mais nous aurons très probablement quelques éléments de réponse lors de cette 11e édition puisque : « Nous allons à nouveau présenter un film pour l’édition 2019 ! ».

.

Tenté ? rendez-vous ICI pour participer (inscriptions possibles jusqu’au 31 août. Remise des films au plus tard le 10 septembre 2019)



HAUT