Un atout pour la marque « Entreprise Responsable »

A l'occasion du Salon HANDICAP, EMPLOI et ACHATS RESPONSABLES, Denis Charrier, Directeur Général du Réseau Gesat était interviewé. Retrouvez ici l'intégralité de ses propos où il est question d'achats responsables bien sûr, mais aussi plus globalement de RSE, de réforme de l'OETH, du rôle inclusif des ESAT et EA et d'approche commerciale ...

Que représentent les ESAT et EA pour les entreprises aujourd’hui ?

Parler d’ESAT ou EA c’est surtout parler d’un tissu de 2 250 prestataires de services positionnés sur plus de 200 filières métiers et représentant autant d’opportunités d’achats responsables pour les entreprises. C’est aussi parler de prestataires en mouvement qui savent se mettre en ordre de marche pour répondre aux nouveaux besoins de leurs clients. Au cours de ces deux dernières années, 87 % des ESAT et EA déclarent avoir réalisé des investissements et 50 % d’entre eux se sont lancés dans une nouvelle activité. Pour résumer, ce sont des partenaires de choix pour toute entreprise ayant la volonté de mener une politique RSE cohérente.

Comment continuer à valoriser ces prestations au moment où la loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel fait évoluer le poids des ESAT et EA dans l'obligation d’emploi des travailleurs handicapés ?

En tant qu’acteur de la mise en relation économique, entre les entreprises privées et publiques et ces 2 250 prestataires responsables, le Réseau Gesat encourage non seulement les entreprises à poursuivre leurs collaborations avec leurs prestataires ESAT et EA, mais dans la grande majorité des cas à les développer.  En effet, sur le plan purement financier, à partir du 1er janvier 2020 le recours aux ESAT et EA sera valorisé différemment et viendra en déduction de la contribution. Sur la base des projets de décrets et dans l’attente de leur publication, nous avons réalisé des simulations avec certaines entreprises emblématiques que nous accompagnons. Il s’avère que pour profiter à plein des plafonds de déductions envisagés, ces entreprises auraient intérêt à multiplier par 2, voire 4 selon les cas, leurs achats auprès des ESAT et EA !

De manière plus générale, la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, valorisant en premier lieu l’emploi direct, est une opportunité pour mettre l’accent sur le rôle inclusif des ESAT et des EA. Au quotidien, ils accompagnent et font monter en compétences 150 000 travailleurs handicapés : un savoir-faire dont les entreprises clientes pourraient s’inspirer davantage demain.

Enfin, collaborer avec des ESAT et des EA c’est aussi une manière de sensibiliser en interne, de briser des idées reçues sur le handicap… bref de passer à l’action et de recruter !

Le recours aux ESAT et EA se résume-t-il à une obligation légale ?

Au contraire ! Et au Réseau Gesat, nous nous opposons fermement à ce type de raccourci. Il est essentiel que le travail réalisé en ESAT et en EA bénéficie d’une reconnaissance à la hauteur de ses qualités. Je rappelle au besoin que 94% des clients d’ESAT ou d’EA se disent satisfaits ou très satisfaits des prestations réalisées. Recourir à un prestataire ESAT ou EA, c’est non seulement bénéficier de prestations de qualité mais c’est aussi choisir de travailler avec des acteurs économiques locaux, dynamiser les territoires (il y a en moyenne un ESAT ou EA pour 16 communes), privilégier le made in France. Bien entendu, il s’agit aussi et avant tout de favoriser l’insertion par le travail de personnes qui resteraient très majoritairement éloignées de l’emploi.

On peut donc dire que le prestataire ESAT ou EA, intrinsèquement responsable, répond de manière globale aux objectifs RSE des entreprises. Aujourd’hui, seules 25 % des entreprises valorisent leur engagement avec des ESAT et EA auprès de leurs clients.  Or, demain, ces clients seront plus que jamais attentifs à la dimension responsable des produits et services qu’ils consommeront. On ne peut donc que conseiller aux entreprises souhaitant développer leur marque « Entreprise Responsable » de faire de leur démarche d’achats auprès des ESAT et des EA, un argument commercial.



HAUT