Les clés pour se lancer dans une activité de plateau repas

Avec une information qualifiée sur l’état des lieux des marchés et surtout le retour concret d’expériences métier issus d’ESAT et d’EA, l’atelier du Réseau Gesat tend à se positionner comme un des rendez-vous importants pour approfondir les pistes de développement de vos activités. 

Les clés pour se lancer dans une activité de plateau repas
Crédit photo : freepik

Mardi 26 juin s’est tenu notre atelier en webconférence consacré aux plateaux-repas en présence de Séverine Dorol, directrice adjointe de l’ESAT Noël Le Gaud (situé en région francilienne) et Laurent Drecq, directeur de l’ESAT La Roue (situé région lyonnaise).  Deux ESAT qui ont développé une offre de plateaux-repas depuis 2011 autour de deux marques fortes respectivement la marque Les Tokés et la marque collective Les Ateliers Gourmands. Nos deux intervenants sont unanimes les plateau-repas est une « activité accessible et une voie royale vers l’emploi » pour les travailleurs.

Une matinée ou plus d’une dizaine de structures ont participé et pu poser toutes leurs questions, confronter leurs idées et surtout recueillir les précieux conseils de nos intervenants. Pour les absents quelques mots sur le marché des plateaux-repas et préconisations pour le lancement.

Les plateaux-repas un marché à fort potentiel de développement

Avec un chiffre d’affaires atteignant les 124 million d’euros, le marché des plateaux-repas est loin d‘avoir atteint ses limites de croissances. Le marché des plateaux-repas se développe dans un contexte favorable avec une forte demande. En effet, le développement de l’activité plateaux-repas s’inscrit dans un changement structurel plus large ; Le développement de plus de sociétés de services, l’apparition de fait de plus d’employés de bureau, plus de cadres…  Aussi, le changement de nos modes de vies, et de nos habitudes de consommation pour ne citer que quelques faits notoires : frontière perméable entre vie privée et vie professionnelle, réduction du temps alloué à la pause déjeuner, exigence accrue sur la qualité, l’impact social et environnemental.

Aujourd’hui, les leaders du marché s’étendent et partagent jusqu’à de 75% des parts de marchés avec une présence accrue en région francilienne. De nouveaux acteurs font leur entrer avec l’arrivée de livreurs professionnels (foodtech) qui livre aussi bien à domicile que sur le lieu de travail. Ainsi la concurrence s’élargie aux plateaux-repas provenant de restaurants, de chaines de restauration, de chefs… Comme une conséquence supplémentaire indirecte à l’entrée de ces nouveaux acteurs, l’offre plateaux-repas se diversifie avec un élargissement des gammes et l’apparition de nouvelles formules hybrides toujours pour s’adapter aux nouveaux modes de consommation et aux besoins des salariés en matière de restauration sur leur lieu de travail. 

Les plateaux-repas une activité à vrai valeur ajoutée pour les ESAT et les EA

Il y a encore 10 ans l’activité de confection et de livraison de plateaux-repas était quasiment inexistante. Bien qu’elle soit encore peu développée en 2017 on constate un engouement des ESAT vers cette activité avec une montée en professionnalisation de celle-ci et la création de marques fortes. On constate un taux de conversion élévé des structures ayant déjà une activité connexe en restauration (traiteur, restaurant ou cafétéria interne et/ou ouverte au public, portage de repas…) vers l’activité de plateaux repas.  L’activité de plateaux-repas au sein du secteur du travail protégé et adapté n’a pas atteint ses pleines capacités avec aujourd’hui près d’une cinquantaine d’ESAT et d’EA situés sur des bassins porteurs à fort potentiel de croissance.

En effet, l’activité plateaux-repas est une activité qui permet une montée en charge progressive, à très forte valeur ajoutée pédagogique pour les travailleurs (montée en compétences, voire VAE…) et valorisante par les résultats concrets. Egalement, les plateaux-repas sont souvent perçus comme un outil de promotion pour valoriser l’ensemble des autres activités et toucher les prescripteurs ainsi que les décideurs au sein d’une entreprise.

Des conseils pratiques pour se lancer tirés de retours d’expériences concrets

  1. Bien connaitre son environnement et la présence des acteurs économiques sur votre territoire. Vous aurez plus de chance si vous êtes situé à proximité ou à l’intérieure d’une zone urbaine et d’activité économique. Une étude de marché au préalable a été au cœur du développement des deux marques pour affiner la connaissance du marché local, est une étape indispensable.
  2. Disposer ou pouvoir se doter des ressources humaines adéquates notamment d’un chef cuisinier professionnel pour maintenir un niveau de qualité supérieur. *Nos atouts pour à l’embauches sur quels leviers jouer ? Malgré des salaires moins compétitifs avec ceux du secteur classique, les ESAT et les EA ont des atouts notamment horaire fixe, pas sollicité le weekend, cadre de travail bienveillant et sentiment d’utilité sociale. Des avantages qui permettent avec mesure de pouvoir attirer des profils plus qualifiés (chef cuisinier).
  3. Renforcer son offre en ligne et faciliter les modalités de commande (site internet, prise de commande, animation réseau clientèle…)
  4. Organiser le système de liaison froide (en propre ou via une société de transport). A ce niveau de nombreuse solution de livraison "green" se sont développés.
  5. Elargir la gamme de plateaux-repas, diversifier les types de menus et se doter d’une carte cohérente avec des menus adaptés à vos capacité de production, d’approvisionnement et de stockage.

.

Informations complémentaires : 

Les Tokés

  • 120 K de chiffre d’affaires (300 K pour ensemble de la restauration)
  • 12 travailleurs dédiés à l’activités
  • 9 menus à la carte, 1 menu du jour
  • Renouvellement à chaque saison
  • Menu de 15 à 29 € HT

Plus d’infos sur l’ESAT Noël le Gaud

.

Les Ateliers Gourmands

  • 130 K de chiffre d’affaires (710 K ensemble des membres de la marque)
  • 10 travailleurs dédiés à l’activités
  • 8 menus à la carte
  • Renouvellement saisonnier
  • Menu de 15 à 25 € HT

Plus d’infos sur l’ESAT LA Roue

Découvrir la marque Les Ateliers Gourmands




HAUT