Recherche...

L’ESAT Cotra reçoit le prix Accompagnement 2013, pour une prestation administrative réalisée pour le compte des laboratoires GSK

L’ESAT Cotra se voit cette année récompensé pour sa prestation remarquable en matière d’accompagnement des travailleurs en situation de handicap. En collaboration avec le laboratoire GlaxoSmithKline, l’établissement a admirablement su accompagner et former ses travailleurs à la saisie informatique Rencontre avec Laurent Escriva, directeur de l’établissement.

Quels moyens avez-vous mis en œuvre pour développer cette prestation avec le laboratoire GlaxoSmithKline ?

Nous travaillons depuis plus de dix ans avec GSK. Nos prestations ont toujours évolué jusqu’à ce que le laboratoire nous sollicite fin 2011 pour le traitement de ses notes de frais, de l’ouverture du courrier à la validation finale avant paiement. Cela comprend différentes tâches administratives, de saisie, de numérisation et de classement qu’il a fallu organiser. Ce séquençage a été notre plus lourde tâche, nous avons dû revoir totalement notre organisation. Au final, nous avons mis en place deux ateliers identiques de 10 et 12 travailleurs pour une même prestation : l’un au sein de l’Esat et l’autre hors les murs dans les bureaux de GSK. Nous  avons également promu un moniteur issu du conditionnement sur cette prestation et embauché et formé un tuteur pour suivre le processus dans son ensemble.

Quel modèle spécifique d’accompagnement des travailleurs avez-vous mis en place ?

Tout d’abord, nous avons choisi d’ouvrir les postes de cette nouvelle prestation à toute personne souhaitant faire de la saisie informatique, y compris non-diplômée ou issue d’un autre secteur. Nous sommes partis de l’idée que s’il y avait une demande de la part du travailleur, c’est qu’il y avait peut-être une possibilité. Nous avons reçu un nombre important de demandes auxquelles nous avons toutes répondues. Il a donc fallu mettre en place une procédure d’évaluation, de formation et d’essai. La complexité des notes de frais demande un apprentissage et une formation poussée des travailleurs, notamment en ce qui concerne le contrôle et le réseau informatiques. Chaque travailleur possède ainsi son propre poste informatique, ses identifiants et, au même titre que les salariés de GSK, une attestation de formation validant son habilité à travailler sur les logiciels. De plus, nous avons dans la découpe des tâches, défini 12 postes de travail que nous tenons aujourd’hui avec 6,5 personnes. Ce modèle de fonctionnement nous permet de faire de la formation et de raisonner en termes d’apprentissage loin de la problématique de production. Nous pouvons ainsi gérer le turn-over en prenant en compte le suivi médico-social, l’épuisement, les envies des personnes. Dans cette logique, nous collaborons avec trois autres ESAT qui mettent à dispositions 17 travailleurs pour gérer à la fois notre cahier des charges et le projet individuel de chaque travailleur.

Quel bilan tirez-vous de cette expérience aujourd’hui et comment comptez-vous la faire évoluer ?

Au premier regard, cette aventure s’avérait très compliquée, mais au bout d’un an nous pouvons affirmer que c’est une réussite. Ce projet nous a demandé beaucoup d’énergie mais nos équipes en ressortent plus motivées, dynamiques, compétentes et valorisées. Cette première étape vers l’intégration en milieu ordinaire a déjà permis aux travailleurs d’appréhender le regard extérieur, d’échanger, de faire partie d’un groupe alors que cela leur paraissait insurmontable au début du projet, c’est déjà fabuleux. Du côté client nous n’avons que des bons retours. GSK comme les Esat partenaires, par leur investissement, leur écoute, leur confiance et leur rigueur, nous ont largement accompagnés dans cette réussite. De plus, cette activité est aujourd’hui rentable. Nous souhaitons donc aller plus loin et faire évoluer cette conduite originale en nous ouvrant à de nouveaux marchés, en faisant évoluer nos prestations et si possible en partageant notre type de process avec d’autres établissements.

 
 

ESAT COTRA

Prestation récompensée : Saisie de l’ensemble de la chaîne de traitement des notes de frais

Effectif concerné par la prestation : 22 travailleurs et un moniteur

Entreprise cliente : Laboratoire GlaxoSmithKline

Points forts : Investissement total de l’Esat, collaboration avec le client, partenariats avec d’autres établissements, accompagnement des travailleurs

 


HAUT