Handicap

La loi du 11 février 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, donne une nouvelle définition légale du handicap dans son article 2 : « constitue un handicap, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou trouble de santé invalidant. » Pour la première fois, le législateur donne une définition du handicap en considérant que c’est l’environnement de la personne, au-delà de la maladie, qui est aussi un facteur handicapant. Il est de la responsabilité de la société de se doter des moyens adaptés pour créer un environnement favorable à l’intégration des personnes en situation de handicap.



HAUT