« Notre mission : développer et qualifier le domaine »

Rencontre avec Laurence HERRY, de la Cellule développement durable et insertion à la Direction des achats, Ville de Paris

Mairie de Paris

« Notre mission : développer et qualifier le domaine »

On s'en doute : la ville de Paris est un gros acheteur. Au sein de la direction des achats de la mairie, Laurence Herry travaille à la cellule développement durable et insertion sociale, où elle est en charge de cette dernière branche. A l'intersection entre les acheteurs de la Ville et les établissements du secteur protégé et adapté, elle joue un rôle d'interface. Pas toujours évident ! Le Salon du secteur protégé et adapté qui se tiendra en novembre sera pour elle l'occasion d’aller à la rencontre des structures du secteur protégé et adapté.

Une cellule insertion sociale au sein de la direction des achats : cela signifie que c'est une priorité pour la ville de Paris ?

Effectivement, mieux prendre en compte les possibilités d’insertion sociale et notamment développer les achats auprès du secteur protégé et adapté fait partie des enjeux majeurs de la politique d’achat et de développement durable de la collectivité. En 2010, le secteur protégé et adapté a représenté 1,9M€ et a essentiellement porté sur des achats de fournitures de bureau, traiteur restauration, blanchisserie, routage, fongibles ménagers et ravaudages. Fin 2010, une rencontre a été organisée par Mme Dubarry, adjointe au maire chargée des personnes en situation de handicap, pour renforcer la coopération entre les acheteurs et les acteurs des réseaux du secteur protégé (GESAT, UNEA, ACDP75), afin d’augmenter nos volumes d’achat .

Comment augmenter la part des achats au secteur protégé et adapté?

Il y a un double travail à mener. Il s’agit d’une part d’améliorer notre connaissance des possibilités offertes par le secteur protégé, et d’autre part d’identifier les marchés propices au secteur protégé sur la base de la programmation des achats à réaliser. C'est un véritable travail de veille fournisseurs qui est ainsi mené constamment pour mieux appréhender les secteurs d’activité les plus représentés, les offres de services existantes, les capacités de production, les niveaux de prix… Pour cela, nous nous appuyons sur les réseaux, comme le Gesat, l'Unea ou l’ADCP75 pour vérifier s'il existe des structures dans le domaine identifié.
Depuis mi 2009, la direction des achats prend en charge les marchés >90k€ selon une montée en charge progressive jusque mi 2012. Les directions de la Ville ainsi que les mairies d'arrondissement passent quant à elle, les marchés <90k€.
Le code des marchés publics nous permet au travers de l’article 15 de réserver des lots au sein des marchés. J’accompagne les acheteurs dans la définition de la stratégie d’achat, le montage contractuel et l’allotissement en tenant des possibilités offertes par les structures du secteur protégé et adapté afin d’optimiser le nombre de candidatures d’ESAT sur les lots réservés.

Et vis-à-vis du secteur lui-même, comment ça se passe ?

Le rapprochement et la collaboration avec les réseaux est un levier d’action important. La réalisation de sourcing auprès du secteur protégé en amont du lancement des marchés nous permet de mieux prendre en compte les capacités de production et de livraison des structures dans le calibrage des lots. Ces efforts ont porté leurs fruits puisqu’en 2011 sur les lots réservés au secteur protégé sur quelques marchés lancés par la direction des achats, nous avons eu des offres de qualité qui répondaient à nos attentes et avons améliorer le taux de réponse des ESAT à nos marchés. Nous devons poursuivre et étendre cette démarche à d’autres secteurs. Le 1er salon du secteur protégé à Paris, organisé à l’initiative de la Mairie de Paris, du GESAT, de l’UNEA et de l’ADCP75qui se tiendra les 8 et 9 novembre, sera pour les acheteurs l’opportunité de pouvoir rencontrer et échanger avec des structures représentant plus de 10 secteurs différents.

Ce 1er salon ouvrira le Mois Extra-Ordinaire organisé par la Mairie de Paris, consacré aux créations des parisiens en situation de handicap et notamment aux productions de l’ensemble du secteur protégé et adapté.

Page du Mois Extraordinaire sur paris.fr

http://www.paris.fr

L'article 15 du Code des marchés publics

http://www.legifrance.gouv.fr

Page marchés publics sur le site de la ville de Paris

http://www.paris.fr

Visiter le site du salon et s'inscrire

www.osez-nos-competences.fr

Figure dans les rubriques
Initiatives d'entreprises
Blog


HAUT