« Tout ce savoir-faire, il faut le faire savoir »

depuis le jeudi 19 octobre 2006Patrick GOBERT | Directeur du Toit Citoyen

Avant de donner la parole, juste quelques petites conclusions. Vous êtes donc ici sur le Toit citoyen. On a eu l'occasion d'en parler, nous avons aujourd'hui 110 comités d'entreprises adhérents, et fêté notre premier anniversaire il y a une semaine. Croyez-moi, ces 110 comités d'entreprises sont des relais importants, car toutes les institutions représentatives du personnel fonctionnent ici dans un souci d'informations pratiques, de formations, et de défense des salariés.

Il y a six mois, a eu lieu ici une première manifestation dans le cadre de la Semaine de la qualité de vie au travail grâce à l'ANACT. Le débat portait sur la place des personnes handicapées dans l'entreprise, et vous en trouverez un extrait dans Social CE. Nous avons ainsi connu Karine Raguin et son site hanploi.com ou encore l'ADAPT qui fera d'ailleurs ici le lancement de la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées. Lors de cette journée, nous avons aussi rencontré Gilles Vallet par qui j'ai ensuite connu Norbert Romann, président du Réseau Gesat, sans qui vous ne seriez pas là aujourd'hui. Le Toit Citoyen est proche de vous et a participé à sa manière à cette première journée.

Aujourd'hui, on a beaucoup parlé de la loi, avant de voir les applications concrètes dans l'entreprise. Quand j'ai lancé l'expression « gagnant-gagnant » je n'ai pas imaginé qu'elle serait reprise tout au long de la journée. J'en ai une autre si vous voulez, « pépin - pépite », méditez, « pépin - pépite »... Quand on trouve comme vous des gens positifs, des gens pleins d'énergie, de ressort, le « pépin - pépite » c'est une bonne manière de vivre au quotidien et de toujours rebondir vers quelque chose d'aussi fort...
Il a aussi été beaucoup question de partenariat. On se rend compte qu'il y a des choses à valoriser, et à partager. Finalement, « tout ce savoir-faire, il faut le faire savoir ».
A vous entendre, j'ai l'impression que vous avez tous dans vos structures, vos associations différentes, des solutions, des idées concrètes, et des recettes. Il faut maintenant les mettre en partage, c'est cela la mise en réseau.
C'était aussi un des grands thèmes de la journée, la mise en réseau et si vous me permettez, pour nous qui animons une communauté depuis maintenant un an, je peux témoigner que c'est fantastique. Dans le dernier sondage, sur l'enquête de satisfaction des 105 comités d'entreprises à l'époque adhérents, on trouvait en premier le partage d'expériences. Les personnes sont heureuses de venir toutes les trois semaines dans une journée thématique pour y partager leurs expériences et trouver des solutions concrètes à leurs problèmes.



HAUT