De la contrainte naît l'innovation...technique, RH et sociale.

Le Réseau Gesat acteur de la mise en relation entre les donneurs d’ordres et les 2 250 prestataires du Secteur du Travail Protégé et Adapté accompagne chaque année plus d'une centaine d'entreprises dans le développement de leurs achats responsables.

Nous vous proposons un zoom sur les services numériques, et plus particulièrement sur Compéthance, entreprise de services numériques agrée entreprise adaptée ( interview réalisée par Pascal Matéo) :

es

es

es

De la contrainte naît l'innovation...technique, RH et sociale.

« Les Entreprises Adaptées (EA) peuvent constituer le fablab des entreprises dites ordinaires, en termes d’agilité et de nouvelles méthodes de management », Emmanuel THIEFFRY, en est convaincu : en matière d’IT, les capacités d’innovation des EA doivent être un argument de vente primordial auprès des entreprises. « Les personnes handicapées sont des ‘’extreme users’’ et si techniquement, l’expérience que l’on crée pour elles leur est confortable, elle le sera tout autant pour d’autres. Dans leur quotidien, elles doivent en permanence témoigner de leur agilité du fait des contraintes auxquelles elles sont soumises. Or, c’est de la contrainte que naît l’innovation », poursuit le directeur du développement et de l’innovation sociale de Compéthance.


es

Cette Entreprise de Services du Numérique, agrée EA, a été créée en 2017 par Urbilog, un expert de l’accessibilité numérique des personnes en situation de handicap et d’inconfort. Compéthance propose du développement de sites web, du traitement de données et d’informations (de la data), des audits de qualité-accessibilité numérique, et maitrise de nombreux langages de codes dans différents domaines. L’EA dispose d’un centre de services à Lille, où travaillent une vingtaine de personnes. Parallèlement, Compéthance répond à des marchés en cotraitance : actuellement, une autre vingtaine de travailleurs handicapés (développeurs web, data analysts, data scientists, etc.) sont missionnés directement chez ses clients – majoritairement des grands comptes du secteur bancaire. « Notre moteur, c’est de proposer aux entreprises de trouver un levier de performance par la diversité du handicap, précise Emmanuel THIEFFRY. Nous ne leur demandons pas de faire une bonne œuvre. Nous ne sommes pas dans la complaisance, la performance est vraiment importante ! »

es

Le leitmotiv de Compéthance, c’est de faire d’un pépin une pépite : la personne est certes porteuse d’un handicap certes, mais ce handicap doit la révéler dans le cadre professionnel. Compéthance est donc très présente tant auprès de ses collaborateurs que de leurs tuteurs en entreprise. Pour les accompagner et, si besoin, pour assurer la médiation entre eux. Voire plus si affinités… « Si, au final, l’entreprise souhaite débaucher notre collaborateur, c’est que c’est une belle histoire ! Et cette situation s’est déjà produite quatre fois depuis 2017… », souligne Emmanuel THIEFFRY.

Selon lui, outre l’intérêt financier à recourir à un travailleur en situation de handicap, il existe un réel intérêt managérial du côté du client : « Employer une personne handicapée nécessite de faire évoluer le management et cela s’avère très positif pour toute l’entreprise, souligne-t-il. Depuis trois ans et demi, nous avons vu des collaborateurs pousser, et des managers grandir. C’est notre but ! »

es

Mais l’enjeu d’un pareil achat responsable est aussi d’ordre sociétal. Compéthance a récemment confié à un institut externe une étude révélant que son impact sur le territoire était conséquent : « Lorsque nous générons 10 000 euros de chiffre d’affaires en facturant un client, nous restituons 16 000 euros à la Société dans son ensemble », indique Emmanuel THIEFFRY. « En effet, quand un collaborateur en situation de handicap trouve un bon emploi, il se loge, consomme et paie des impôts ; il ne touche plus d’AAH (Allocation Adulte Handicapé) et a moins besoin d’assistants de vie autour de lui ! ». Un argument de poids…

es

Propos recueillis par Pascal Matéo pour le Réseau Gesat

es

es

Vous souhaitez en savoir plus, contactez Fabrice L'Hoir (fabrice.lhoir@reseau-gesat.com) Responsable du Pôle Entreprises & organismes publics.



HAUT