Notre site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement. Pour améliorer votre expérience, d’autres cookies peuvent être utilisés : vous pouvez choisir de les désactiver. Cela reste modifiable à tout moment via le lien Cookies en bas de page.


 

ESAT et entreprises adaptées en Fourniture de gel hydroalcoolique (et distributeurs)

Affiner la recherche

Quelques ESAT et Entreprises Adaptées proposent des gels hydro-alcooliques ainsi que des distributeurs de gels hydroalcooliques. Certains de ces produits sont fabriqués ou transformés au sein de l'établissement lui-même, tandis que d'autres articles sont issus de la revente. En outre, ces établissements socialement responsables proposent de la distribution de crèmes pour les mains, liquides d’entretien, savons liquides, produits multi-usages, nettoyants pour sols et autres produits d’hygiène et d’entretien divers. Ces structures, engagées dans la professionnalisation de personnes en situation de handicap délivrent également des services de flaconnage, de conditionnement de savon, de papier d’essuyage et d’autres articles divers.

Le métier «Fourniture de gel hydroalcoolique (et distributeurs)» regroupe 4 prestataires du secteur du travail protégé et adapté (ESAT & EA) qui offrent des services dans ces domaines.
Voici la liste des entreprises concernées :

LE CHÊNE

Bagneux (92)27 travailleursDepuis 1992
Artisanat Conditionnement, logistique et transport Communication et marketing ... + 3 pôles

LES QUATRE SAISONS DE LOZÈRE

Saint-Chély-d'Apcher (48)12 travailleursDepuis 2016
Productions alimentaires Services généraux Impression, reprographie et marquage ... + 3 pôles

UMEA

Mortagne-sur-Sèvre (85)36 travailleursDepuis 2006
Production industrielle Services généraux

EA DE LENTILLY (ERDTA)

Lentilly (69)8 travailleursDepuis 1994
Conditionnement, logistique et transport Prestations administratives Services généraux ... + 5 pôles

Vos questions sur les ESAT et EA

Qui est concerné par l'OETH ?

Toutes les entreprises et organisations publiques doivent déclarer leur taux d'emploi de personnes en situation de handicap. Pour autant, seules les organisations et entreprises de plus de 20 salariés doivent s'acquitter d'une contribution si elles n'atteignent pas le taux de 6% de personnes en situation de handicap au sein de leurs effectifs.

Comment intégrer des dimensions sociales au sein des marchés privés ?

Afin de renforcer leur dimension sociale, les organisations privées peuvent choisir de collaborer avec des acteurs impliqués dans l’inclusion de personnes éloignées de l’emploi (ESAT, entreprises adaptées, structures d’insertion…). Afin de favoriser la collaboration entre prestataires du "milieu ordinaire" et fournisseurs inclusifs, les entreprises privées peuvent mettre en œuvre divers dispositifs tels que des critères de notation sociaux, l’allotissement géographique, ou encore des clauses d’incitation ou obligation à la cotraitance, etc.

Qu'est-ce qu'un handicap ?

Selon la loi sur l’égalité des droits et des chances du 11 février 2005, on peut définir le handicap comme suit : « une altération substantielle et durable de fonctions physiques, mentales, cognitives ou sensorielles, qui limite l’activité ou qui restreint la participation à la vie en société ». Cette définition peut être complétée par celle donnée par l’OMS, qui insiste sur le fait qu’un handicap n’est pas uniquement un problème de santé, mais une condition complexe qui impacte l’interaction et l’insertion de l’individu dans la société.

Quels sont les principaux achats responsables ?

Tout comme la RSE, les achats responsables font état de plusieurs composantes. On peut en effet les découper en trois sous-catégories d'achats responsables, que sont :
- Les achats inclusifs : il s'agit d'achats réalisés auprès de prestataires inclusifs comme les ESAT et les Entreprises Adaptées.
- Les achats éco-responsables : il s'agit d'achats prenant en compte la protection de l'environnement et le développement durable.
- Les achats éthiques et équitables : il s'agit d'achats permettant de trouver un esprit d'équilibre entre les parties prenantes et prônant un juste traitement des fournisseurs et de leurs salariés.

Qui sont les acteurs de l’ESS ?

Les acteurs de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire) peuvent être classés en trois grandes catégories. On distingue ainsi les mutuelles, les associations (telles que le Réseau GESAT), et les coopératives. Au-delà de ces trois familles, d’autres organisations, dites « marges », font également partie de l’ESS : les comités d’entreprise et d’établissement, les caisses d’épargne et de prévoyance, les organisations culturelles…


HAUT